Obésité et diabète

Diabète et obésité sont bien souvent liés : chez l’obèse (15% de la population adulte française), le risque de diabète de type 2 est plus important. L’excès de masse grasse dans l’organisme peut avoir un effet négatif (en quantité normale, cette masse est bénéficiaire pour la santé) : il conduit à produire, à partir de cette masse grasse, des protéines et des lipides. Ce qui est notamment néfaste pour l’action de l’insuline (l’hormone qui contrôle les taux de sucre dans le sang) qui devient déficitaire. Toutes les explications dans cette vidéo : Lire la suite

Les jeunes préfèrent les amis minces

Une étude de l’Université de Leeds (Grande-Bretagne) vient de révéler que les enfants ont plus tendance à nouer des liens d’amitié avec des enfants qui ne sont pas en surpoids.

alfie et thomas

Alfie « normal », Alfie handicapé, Alfie en surpoids, et Thomas

Menée par Andrew Hill, l’étude a consisté à analyser les comportements de 136 enfants, filles et garçons, âgés de 4 à 6 ans à la lecture d’une histoire (un groupe d’enfants a pour ami un chat qui est coincé dans un arbre) déclinée en 3 versions : la seule différence, entre les 3 versions, était le physique du personnage principal (Alfie) :

  1. Version 1 : Alfie a un poids normal
  2. Version 2 : Alfie est obèse
  3. Version 3 : Alfie est handicapé

Lire la suite

Combien de sucres ?

Combien de sucres contiennent les produits de grande consommation ? Il n’est pas aisé d’estimer la quantité de sucres dans les boissons, jus de fruits, sodas, yaourts, crèmes glacées, céréales, pâtes à tartiner, barres chocolatées, etc. (autant d’aliments qui contiennent bien souvent du sucre ajouté par les industriels), ni pour les adultes, et encore moins pour les enfants qui sont pourtant une cible importante pour les publicitaires.

Combien de sucres ?

Lire la suite

Etre obèse à 20 ans augmente la mortalité

Une équipe de chercheurs danois vient de révéler que plus l’obésité s’installe tôt, plus le risque de décès est élevé de manière prématurée. Ainsi, les personnes en situation d’obésité à 20 ans ont deux fois plus de risques de mourir à 55 ans que les autres.

Leur étude, publiée en avril dans le British Medical Journal Open, porte sur une population d’hommes observée pendant 33 ans. Ainsi, 6500 Danois de 22 ans ont participé à l’expérience. 1,5% d’entre eux étaient obèses (97) au début de l’étude. A l’âge de 55 ans (à la fin de l’étude, donc), la moitié des obèses avaient rencontré plusieurs pathologies : diabète, hypertension, thromboses, infarctus. Pire, certains étaient déjà décédés.

Les jeunes obèses : une population plus exposée

Les chiffres sont inquiétants pour cette population de jeunes obèses. Par rapport à ceux qui ne sont pas en surpoids, ils ont :

  • 8 fois plus de risque de souffrir de diabète,
  • 4 fois plus de thrombose (formation d’un thrombus, ou caillot sanguin, obstruant un vaisseau sanguin),
  • 2 fois plus d’hypertension,
  • 2 fois plus de faire un infarctus.

Voici la courbe des risques :

Corrélation entre l’âge des sujets (axe horizontal) et la probabilité de connaître des maladies, en fonction de son poids (obésité, surpoids, poids normal, maigreur).

Les risques augmentent avec l’IMC

Lire la suite

Les bénéfices des fruits pour la santé

L’été arrive et avec lui de nombreux fruits et légumes refont leur apparition. Mais quels sont leurs avantages sur le plan nutritionnel ?

Cette infographie (qui ne liste pas que des fruits estivaux) présente l’apport en calories et les bénéfices (riches en fibres et en antioxydants ; qui favorisent le transit intestinal et les défenses immunitaires ; qui préviennent du diabète, de cancers, du cholestérol, des maladies cardio-vasculaires, et de l’asthme) de 20 fruits et légumes : framboise, pomme, mûre, poire, raisin, tomate, mangue, avocat, pamplemousse, cerise, ananas, citron, kiwi, orange, banane, myrtille, fraise, papaye, pastèque, pêche. Lire la suite

Fréquenter les jardins partagés pour limiter l’obésité

Jardin communautaire Versailles (Montréal, Canada)Un jardin communautaire (jardin partagé) est un jardin géré en commun par un groupe d’habitants, sur un modèle venant d’Amérique du Nord où les jardins collectifs urbains sont nés à New York au début des années 1970. Ils sont également les héritiers des jardins ouvriers (ou associatifs) apparus au XIXe siècle (des parcelles de terrain étaient mises à la disposition des habitants par les municipalités), et des jardins familiaux (selon la terminologie utilisé après la Deuxième Guerre mondiale).

Mais quels liens avec la problématique du surpoids et de l’obésité ? Réponse avec une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Utah aux États-Unis. Lire la suite

Un enfant doit-il finir son assiette ?

Un enfant doit-il finir son assiette ?Les parents doivent-ils forcer leurs enfants à terminer leur assiette ? Une récente étude, menée à l’Université du Minnesota, met en avant un lien entre cette attitude et une augmentation du risque d’obésité infantile.

En analysant les comportements de 2200 enfants et 3500 parents, les chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’obliger un enfant à terminer son assiette augmente le risque d’obésité infantile. Lire la suite

Surpoids chez l’enfant et l’adolescent : Quelle activité physique ?

Jeune sortant de l'école à bicyclette

Aller à l’école est une manière pour les jeunes et les adolescents d’avoir une activité physique quotidienne.

Dans cette vidéo de la HAS (Haute Autorité de Santé), le Dr Hélène Thibault, pédiatre au CHU de Bordeaux, et présidente du groupe de travail « Surpoids et obésité de l’enfant et l’adolescent » explique de quelles manières inciter les jeunes (enfants et adolescents) à avoir des activités physiques (pas forcément sportives) au quotidien. Elle donne ses conseils et ses recommandations : Lire la suite