Fréquenter les jardins partagés pour limiter l’obésité

Jardin communautaire Versailles (Montréal, Canada)Un jardin communautaire (jardin partagé) est un jardin géré en commun par un groupe d’habitants, sur un modèle venant d’Amérique du Nord où les jardins collectifs urbains sont nés à New York au début des années 1970. Ils sont également les héritiers des jardins ouvriers (ou associatifs) apparus au XIXe siècle (des parcelles de terrain étaient mises à la disposition des habitants par les municipalités), et des jardins familiaux (selon la terminologie utilisé après la Deuxième Guerre mondiale).

Mais quels liens avec la problématique du surpoids et de l’obésité ? Réponse avec une étude menée par des chercheurs de l’Université d’Utah aux États-Unis. Lire la suite

Un enfant doit-il finir son assiette ?

Un enfant doit-il finir son assiette ?Les parents doivent-ils forcer leurs enfants à terminer leur assiette ? Une récente étude, menée à l’Université du Minnesota, met en avant un lien entre cette attitude et une augmentation du risque d’obésité infantile.

En analysant les comportements de 2200 enfants et 3500 parents, les chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’obliger un enfant à terminer son assiette augmente le risque d’obésité infantile. Lire la suite

Surpoids chez l’enfant et l’adolescent : Quelle activité physique ?

Jeune sortant de l'école à bicyclette

Aller à l’école est une manière pour les jeunes et les adolescents d’avoir une activité physique quotidienne.

Dans cette vidéo de la HAS (Haute Autorité de Santé), le Dr Hélène Thibault, pédiatre au CHU de Bordeaux, et présidente du groupe de travail « Surpoids et obésité de l’enfant et l’adolescent » explique de quelles manières inciter les jeunes (enfants et adolescents) à avoir des activités physiques (pas forcément sportives) au quotidien. Elle donne ses conseils et ses recommandations : Lire la suite

Pourquoi est-il difficile d’arrêter de manger des chips ?

Chips« Hyperphagie hédonique » (l’hyperphagie est un trouble des conduites alimentaires qui se distingue de la boulimie par l’absence de contrôle du poids et donc l’absence de vomissements, de prise de laxatifs ou de pratique sportive excessive). Ou, pour le dire plus simplement : grignotage excessif. Voilà pourquoi, quand on commence à manger un paquet de chips, il est bien souvent difficile de s’arrêter avant que celui-ci ne soit vide… Ce trouble, qui consiste à manger par plaisir et non par faim, touche des centaines de millions de personnes à travers le monde. Lire la suite

Obèse, j’ai peur de prendre du poids en arrêtant de fumer…

Les gens obèses ont intérêt à arrêter de fumerC’est une peur comme qui dirait palpable. Une peur que chaque fumeur couve au fond de lui. Mais ce sentiment est beaucoup plus ressenti par les personnes de forte corpulence. Pourquoi ? Car prendre du poids alors que l’on a des kilos en trop effraie. Alors comment gérer cette situation, et éviter de prendre des kilos superflus ?

Fumer nuit gravement à votre santé

Il est commun de dire que « fumer tue ». La cigarette nuit à la santé de tous les fumeurs, mais elle est beaucoup plus dangereuse pour les personnes à forte corpulence. Car l’obésité est un danger majeur pour la santé. Elle est d’ailleurs reconnue comme une maladie à proprement parler depuis 1997 par l’OMS.

Fumer alors que vous êtes face à un réel surpoids accentue les troubles liés à l’obésité.

Les artères ont tendance à se boucher, les capacités respiratoires diminuent plus rapidement, et le tout provoquera des problèmes cardiovasculaires à moyen terme.

Il est donc préférable d’arrêter de fumer. Mais vous avez peur de prendre du poids… Lire la suite

Surpoids et obésité : attention à l’alcool et à ses calories !

Est-il raisonnable de boire de l’alcool lorsqu’on est en surpoids ou obèse, ou lorsque l’on souhaite maîtriser son poids ? Quid de la dépendance à l’alcool chez les sujets qui envisagent une opération de chirurgie de l’obésité ?

L’alcool : une boisson très calorique

Rappelons que les boissons alcoolisées sont obtenues soit par fermentation des sucres naturels de jus de fruits ou de céréales, soit par distillation de ces mêmes boissons fermentées. Ceci explique d’un gramme d’alcool représente 7 Kcal ! Bref, en consommant de l’alcool, l’addition peut très vite être « salée ». Par ailleurs, les boissons alcoolisées renforcent le stockage des aliments gras et sucrés. Ensuite, la consommation d’alcool est souvent associée à des aliments comme le fromage ou les biscuits salés qui sont beaucoup trop riches en sel ! Enfin, contrairement à l’eau, l’alcool n’est pas un aliment biologiquement indispensable à l’organisme.

Voici une infographie qui montre la teneur en calories de différentes boissons alcoolisées : Lire la suite

Obésité: 17,8% des Alsaciens concernés

Drapeau de l'AlsaceL’Alsace est une région particulièrement touchée par l’obésité (elle est d’ailleurs la région française qui consomme le plus de sel). La situation est préoccupante chez les enfants. Toutefois, indique le diabétologue Michel Pinget, chez les plus jeunes, la situation peut être améliorée par l’augmentation de l’activité physique et la diminution du temps passé devant un écran. Il rappelle par ailleurs que prévenir l’obésité passe par 3 axes :

Vous pouvez retrouver dans cette vidéo l’ensemble de l’entretien dans lequel le diabétologue Michel Pinget fait le point sur la situation de l’Alsace en matière d’obésité : Lire la suite

Manger sous le coup de l’émotion fait grossir

Manger sous le coup de l’émotion fait grossirLancée en 2009, l’étude NutriNet Santé a pour objectif, sous la direction du professeur Serge Hercberg, de mieux évaluer les relations entre la santé et la nutrition. Plus de 200.000 « nutrinautes » se sont inscrits sur le site de l’étude financée par le Ministère de la santé et des sports, l’INPES, l’InVS, l’Université Paris 13, l’INSERM, l’INRA, le Cnam et la Fondation pour la recherche médicale.

Elle vient de mettre en avant 3 points :

  • Manger sous le coup de l’émotion est un comportement « banal », particulièrement chez les femmes et chez les personnes respectant un régime pour maigrir
  • Manger sous le coup de l’émotion est corrélé à un risque plus élevé d’être en surpoids
  • Cette association est particulièrement forte chez les femmes, surtout chez celles qui n’ont jamais fait de régime amaigrissant

Explications. Lire la suite

Obésité infantile : l’influence du niveau d’étude des parents

Enfant dégustant un fruit

Plus les parents ont un niveau d’études élevé, plus ils proposent une alimentation saine et variée à leurs enfants, comme des fruits.

Existe-t-il une relation entre le niveau d’études des parents et le développement de l’obésité chez les enfants ? Oui répond une étude publiée dans Public Health Nutrition.

Les chercheurs qui ont mené cette étude IDEFICS (Identification and prevention of dietary- and lifestyle-induced health effects in children and infants) se sont intéressés à plus de 14000 enfants, âgés de 2 à 9 ans, et résidant dans plusieurs pays européens (Suède, Estonie, Belgique, Hongrie, Allemagne, Espagne et Chypre). Lire la suite