5 éléments de votre habitat qui peuvent nuire à votre ligne

Ce phénomène est souvent méconnu du grand public, mais votre logement peut vous faire grossir !

Nous allons vous présenter les différents points de votre maison ou appartement auxquels il faut faire attention. Car un mauvais cadre de vie peut vous faire prendre du poids.

1. La chambre à coucher

Chambre

Il ne faut pas laisser de nourriture dans une chambre


Tout d’abord, il faut proscrire la nourriture dans cet espace, cette dernière doit être réservée à la cuisine et la salle à manger. Vous n’éliminez que très peu des calories que vous ingérez en étant couché.
Ensuite, votre sommeil est important pour votre ligne. La fatigue entraîne un appétit plus conséquent. De fait, si vous dormez mal, vous mangerez plus et prendrez du poids. Un sommeil efficace est donc essentiel pour la ligne en plus de tous ses autres avantages.

2. L’ordinateur, les jeux vidéo et la télévision

Lire la suite

Les aliments à bien connaître pour être en forme

Quels éléments nutritifs vous permettent de rester en forme ? Petit tour d’horizon des aliments qui font en sorte que votre cerveau carbure vite et bien !

Les glucides

PainLe cerveau fonctionne au glucose, un type de sucre de la famille des glucides. Le cerveau ne pouvant faire des réserves, il doit être en permanence alimenté. Il faut savoir que près de la moitié des glucides ingérés sont destinés à alimenter le cerveau! Bref, manger du pain, des pâtes, du riz, des céréales, des fruits, des légumes, du lait ou du yogourt à chaque repas est important !

La vitamine B1

Lire la suite

En Suisse, les bons résultats du traitement de l’obésité

Drapeau suisseL’obésité est une maladie qui ne cesse de croitre, que ce soit en France, dans les pays développés ou dans le monde. La complexité de cette maladie la rend difficile à traiter. Ainsi, les régimes ne permettent pas de perdre du poids sur le moyen et le long termes, tandis que les médicaments ne peuvent constituer qu’une partie d’un traitement plus global.

De fait, l’obésité n’est pas toujours considérée comme une maladie (d’où un manque de prise en charte). Par ailleurs, c’est une maladie chronique dont le traitement nécessite impérativement un suivi à long terme. Enfin, c’est une maladie qui lie troubles du comportement alimentaire, phycologie et parfois génétique.

Bref, une approche multidisciplinaire est indispensable. La démarche mise en œuvre par les Hôpitaux Universitaires de Genève est à ce titre intéressante. Explications. Lire la suite

Comparaison de l’apport en calories de 9 aliments

pizzasNous avons sélectionnés 9 aliments pour vous donner leurs apports en calories et nos conseils afin de manger équilibré et en bonne quantité.

Grâce à cet article, vous saurez ainsi ce que vous apportent un hamburger, un plat de lasagnes, une pizza, un sandwich, des sushis, une salade César, un croque-monsieur, un croissant et une barre chocolatée.
Lire la suite

Juen Raphaël est le kinésithérapeute de l’Ipco

Depuis quelques semaines, l’équipe de l’Institut de Prise en Charge de l’Obésité s’est enrichie d’un kinésithérapeute : Juen Raphaël. Ce professionnel apporte son expertise de masseur et en kinésithérapie, s’appuyant sur son expérience en cabinet et dans l’accompagnement d’équipes sportives professionnelles.

Juen Raphaël est le nouveau kinésithérapeute de l’Ipco (Alsace)

Juen Raphaël est le kinésithérapeute de l’Institut de Prise en Charge de l'Obésité


Lire la suite

Les hard-discounts rendent-ils obèse ?

Magasin hard-discount

Les magasins hard-discount favorisent-ils l'obésité ? Ou : les personnes obèses ont-elles plus tendances à fréquenter ces enseignes ? (Ou les 2 ?)

Une étude de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) fait une corrélation entre le lieu où l’on fait ses courses et son poids. Ainsi, il apparaît qu’il y a une différence moyenne de 2,2 centimètres de tour de taille selon les types de magasins fréquentés.

Pour effectuer cette étude, l’Inserm a sélectionné un panel de 7131 personnes vivant dans 10 quartiers parisiens et 111 villes de banlieue. Les chercheurs ont aussi pris en compte le profil socio-économique, la taille et le type des magasins, le niveau d’instruction et le revenu.

Les résultats tendent à montrer que les personnes qui fréquentent la même enseigne ont un profil métabolique proche. Cependant qu’entre deux enseignes différentes, les clients ont un IMC et un tour de taille différents.
Lire la suite

Dormez, sans craindre de grossir ! Au contraire…

Dormir pour ne pas prendre de poids

Bien dormir permet de limiter le risque de prise de poids

Non, trop dormir ne fait pas grossir. Au contraire : dormir plus longtemps peut permettre de lutter contre certains facteurs génétiques liés à la prise de poids. C’est du moins les conclusions d’une étude de l’Université de Washington qui s’est penchée sur la corrélation entre temps de sommeil et Indice de Masse Corporelle (IMC).

Méthodologie

L’étude a consisté à suivre plus de 1000 « paires » de jumeaux sur le plan de leur durée de sommeil et de leur IMC. La durée moyenne de sommeil de chaque paire de jumeaux a été calculée. L’échantillon a alors été réparti en 3 entités : sommeil court (moins de 7 heures de sommeil par nuit), sommeil normal (entre 7 et 8,9 heures) et sommeil long (plus de 9 heures).
Lire la suite

L’Ipco a organisé sa 1ère réunion anciens, néo et futurs opérés

Se faire opérer n’est pas un acte anodin. Les futurs opérés ont légitimement  des questions et des appréhensions (sur l’opération en elle-même, ou ses suites).

C’est pourquoi l’Ipco et le Docteur Sébastien Kolmer ont décidé de mettre en place une réunion mensuelle qui permet aux anciens, néo et futurs opérés de se rencontrer et d’échanger.

La 1ère réunion s’est tenue le 10 mai. Une quinzaine de patients ont répondu présent.

Cette réunion était animée par Aude.

Aude a animé la 1ère réunion anciens, néo et futurs opérés de l'Ipco

Aude (à gauche) a animé la 1ère réunion anciens, néo et futurs opérés de l’Ipco

Témoignages

Pour lancer la discussion, Aude a évoqué brièvement son parcours qui l’a amené à diviser son poids par 2, après la pose d’un anneau gastrique, puis une sleeve. D’autres témoignages sont venus le compléter. Une opérée s’est fait poser un anneau gastrique il y a 8 ans ; il a été resserré une fois, et elle a perdu 65 kg. Un récent opéré a reperdu rapidement une partie du poids pris depuis le début de sa retraite, et… son diabète ! Une autre qui, à près de 40 ans, a connu 33 ans de régimes, a déjà perdu une 30aine de kg 5 mois après sa sleeve.

Il en ressort notamment que les opérés présents ne regrettent pas la décision qu’ils ont prise. Leur vie a changé :
Lire la suite

Le meilleur des régimes ? une alimentation saine et variée !

On sait que les régimes ne sont pas efficaces à long terme pour perdre du poids. S’ils peuvent permettre temporairement de perdre quelques kilos, ils sont généralement suivis d’une phase de reprise de poids. C’est ce que confirme l’étude NutriNet-Santé (lancée il y a 3 ans, elle regroupe actuellement 223 000 internautes).

NutriNet-Santé

Selon cette étude, manger varié et sans interdit, en suivant les recommandations nutritionnelles, est la meilleure manière de perdre du poids sur le long terme. Ainsi, les régimes commerciaux comme celui du Docteur Dukan sont non seulement « frustrants » (c’est ce qui provoque souvent la reprise de poids à la fin du régime) mais aussi moins performants.
Lire la suite

Témoignage : Aude, 28 ans, -70 kg

Nous démarrons une série d’articles-témoignages de patients de l’Ipco et remercions Aude d’être la première à se livrer à l’exercice.

Lorsqu’Aude s’est déterminée, à 19 ans, à avoir recours à la chirurgie bariatrique pour lutter contre son obésité, elle y avait déjà pensé. Non majeure à l’époque, sa demande n’avait pas aboutie. C’est une rupture sentimentale qui la décide à lutter contre son obésité ; elle pèse alors 140 kg pour 1m65 (soit un IMC de 51). Absolument pas complexée par son poids (elle montre une photo d’elle en maillot deux pièces près d’une piscine), Aude commençait à sentir que son corps (hanches, chevilles et genoux) fatiguait. Elle ne le sait pas encore, mais c’est le début d’une longue « aventure » qui l’a amenée à diviser son poids par 2 !

Aude avant la pose d'un anneau gastrique

Aude avant


Aude après sa sleeve

Aude après

L’anneau gastrique

Le bilan réalisé l’oriente vers la pose d’un anneau gastrique ; en effet, son problème d’obésité était plus sur la quantité ingérée que sur la qualité. Cette technique, qui entraîne une restriction du volume des repas et un sentiment de satiété plus tôt et pendant plus longtemps, était alors nouvelle, et pas encore bien perçue. Malgré tout, l’opération se déroule bien, alors qu’Aude avait déjà perdu 10 kg avec le régime « soupe aux choux + fromage blanc » durant le mois qui précède l’opération de chirurgie de l’obésité.

Bien sûr, l’anneau gastrique a quelques effets : « j’ai perdu des cheveux, j’étais fatiguée, et je n’arrivais plus à manger du pain et de la viande rouge, mais ce n’est pas le cas de tous les opérés » se souvient Aude. Il faut également être calme pour manger et ne pas être contrarié, pas évident quand on travaille dans la restauration !

La pose de l’anneau gastrique a été suivi, un an après, par une lipectomie pour enlever le surplus de peau au niveau du ventre (et 4 kg en moins !).

Malgré la pose de l’anneau, Aude regrossit, en partie parce qu’elle a arrêté de fumer. Par ailleurs, le stress lié au travail en entraîné une dilatation de l’œsophage (au-dessus de l’anneau) : l’anneau est alors desserré, « je me suis fait plaisir, et j’ai donc repris du poids » explique Aude avec le sourire.

La sleeve

Lire la suite