Le bypass et le diabète

By-pass gastrique

Le by-pass peut être utilisé dans la lutte contre le diabète

Le by-pass gastrique est l’un des dispositifs utilisés en chirurgie bariatrique pour perdre du poids. Il est, comme l’anneau gastrique, un mécanisme restrictif.

Il s’agit de créer une poche gastrique qui réceptionne l’ensemble des aliments ingérés qui sont ensuite dirigés vers l’intestin, sans transiter par l’estomac dont la partie inférieure (sa quasi-totalité) est ainsi court-circuitée.

L’étude

Le by-pass vise à perdre du poids, et peut également être utilisé dans la lutte contre le diabète (on parle de chirurgie du diabète). Ainsi, l’étude Utah s’est intéressée aux diabétiques ayant un IMC supérieur à 35. Lire la suite

Obésité : ce qui fonctionne mal dans votre corps est-il irréversible ?

hamburgerEn France et partout dans le monde, l’obésité est un fléau. L’Organisation Mondiale de la Santé annonçait dans son rapport de Mai 2012 1,4 milliards de personnes obèses dans le monde.

Des modes de vie trop sédentaires, et une société de consommation grandissante ne sont que les symptômes de ce « grossissement » global de la société. Mais savez-vous ce qu’il se passe réellement, en profondeur, dans vos cellules ?

L’obésité à la loupe !

En tant qu’êtres humains, nos cellules qui « stockent » la graisse sont appelées adipocytes. Elles sont en permanence en train d’emmagasiner et de détruire des matières grasses (par les reins et les déjections fécales). Il s’agit en fait d’un flux. Par conséquent, si notre apport énergétique quotidien est supérieur à nos dépenses, le « reste » de cette soustraction biologique s’accumule chaque jour et en vient à déformer les cellules de notre corps. Lire la suite

Ramón, sleevé : « j’ai 2 ans de vie »

Nous poursuivons notre série de témoignages (après ceux d’Aude, de Frédérique et de Frédéric) de patients opérés à l’Ipco. Voici celui de Ramón.
Ramon, sleevé
C’est une blessure à la cuisse qui a amené ce sportif aguerri à prendre du poids. Il y a 5 ans, alors qu’il pèse environ 100 kg, Ramón se fait une blessure à la cuisse, le contraignant à mettre son corps au repos forcé. Habitué à exercer une activité sportive assez intensive et à un métier lui aussi physique (miroitier, il est amené à soulever des poids de 200 kg), il prend très vite du poids : 40 kg en 3 mois ! Lire la suite

Frédéric : et la sleeve déclencha la perte de poids

Nous poursuivons notre série de témoignages (après celui d’Aude et celui de Frédérique) de patients opérés à l’Ipco. Voici celui de Frédéric.

Aujourd’hui, Frédéric est un jeune homme bien dans sa peau (il a même quelques années de plus que les 30 ans qu’on lui donne en général). Une situation qui contraste fortement avec sa vie d’il y a quelques mois.

Frédéric, sleevé

Un an sépare ces 2 photos de Frédéric

Chef d’entreprise : voilà un métier prenant, stressant… Ce qui n’est déjà pas l’idéal pour tenir la ligne. Qui plus est dans la restauration, rendant impossible les repas à heures fixes et régulières. De fait, les repas sont le plus souvent pris sur le pouce, sans prendre le temps de se poser comme cela est conseillé à tout à chacun, et ils sont le plus souvent trop importants en quantité (trop de graisse, trop de sucre…). Bref, l’hygiène de vie de Frédéric avait tout pour favoriser une prise de poids importante, trop importante. Et ce n’est pas tout : souffrant d’hypertension, il a fait il y a 3 ans un infarctus.

La nécessité de perdre du poids

Lire la suite

Quels liens entre la cellulite et l’obésité ?

CelluliteY a-t-il un lien de cause à effet entre l’obésité et la cellulite ? Pas exactement : les causes de la cellulite sont variées et vaincre la cellulite n’est pas facile, que l’on soit obèse ou non.

Obésité et cellulite : certains facteurs en commun

La cellulite est une accumulation de graisses dans les couches profondes de la peau. La cellulite peut être causée par l’obésité, mais ce n’est pas une réalité absolue. Toutes les femmes, quel que soit leur poids, peuvent avoir de la cellulite. En revanche, cellulite et obésité peuvent entrainer des problèmes plus graves, en particulier si la cellulite se loge autour des organes vitaux… Lire la suite

La chirurgie peut-elle diminuer votre diabète ?

DiabèteOn savait que la chirurgie de l’obésité peut réduire le taux de diabète des opérés. Une récente étude américaine confirme :  1 an après une opération bariatrique, 51 à 78% des patients peuvent se passer de leur traitement contre le diabète.

Des chercheurs d’Havard et de Cleveland Clinic avaient déjà observé le rapport entre la perte de poids et la baisse du diabète, ils ont donc décidé d’analyser la consommation d’insuline chez les patients avant et après une opération de chirurgie de l’obésité.

Même si la chirurgie bariatrique sert à lutter contre l’obésité et non à faire diminuer le diabète, elle élimine celui-ci durant plusieurs années pour certains patients.
Lire la suite

Quelques chiffres sur la chirurgie de l’obésité

La chirurgie bariatrique, ou chirurgie de l’obésité, est une manière de perdre du poids. En 2011, il y a eu 36 000 opérations de ce type en France.

On estime qu’en moyenne, entre 30 à 40 % de l’excès de poids est perdu au cours du 1er mois qui suit l’intervention et, au total, de 50 à 70 %. Bien sûr, ces chiffres sont des moyennes, et les suites de l’opération varient d’un patient à l’autre, comme le montrent les deux premiers témoignages que nous avons publiés, celui d’Aude, et celui de Frédérique.

Chirurgie bariatrique : gastrectomie, sleeve et by-pass

La gastroplastie, la sleeve gastrectomie et le by pass gastrique sont les techniques de la chirurgie de l’obésité

Quelles sont les techniques les plus utilisées ? Lire la suite

Frédérique, sleevée, perd du poids, lentement, sûrement

Nous poursuivons notre série de témoignages (après celui d’Aude) de patients opérés à l’Ipco. Voici, aujourd’hui, celui de Frédérique.

« Ne plus parvenir à porter mes sacs de courses sur 100 mètres m’a convaincue qu’il fallait que je fasse quelque chose » se souvient Frédérique. Effectivement, se sentir essoufflée si rapidement à 23 ans est signe qu’il faut reprendre sa santé en main. Ce qu’elle fait.

Photo de Frédérique avant son opération de chirurgie de l'obésité

Frédérique avant…

Elle se rend chez son médecin généraliste, à Belfort, qui l’oriente vers le Docteur Sébastien Kolmer. Elle se fait alors poser un anneau gastrique (la sleeve est alors encore peu pratiquée, c’est l’inverse aujourd’hui). « Pour moi, c’était une sorte de béquille », analyse Frédérique.
Lire la suite

En Suisse, les bons résultats du traitement de l’obésité

Drapeau suisseL’obésité est une maladie qui ne cesse de croitre, que ce soit en France, dans les pays développés ou dans le monde. La complexité de cette maladie la rend difficile à traiter. Ainsi, les régimes ne permettent pas de perdre du poids sur le moyen et le long termes, tandis que les médicaments ne peuvent constituer qu’une partie d’un traitement plus global.

De fait, l’obésité n’est pas toujours considérée comme une maladie (d’où un manque de prise en charte). Par ailleurs, c’est une maladie chronique dont le traitement nécessite impérativement un suivi à long terme. Enfin, c’est une maladie qui lie troubles du comportement alimentaire, phycologie et parfois génétique.

Bref, une approche multidisciplinaire est indispensable. La démarche mise en œuvre par les Hôpitaux Universitaires de Genève est à ce titre intéressante. Explications. Lire la suite

Juen Raphaël est le kinésithérapeute de l’Ipco

Depuis quelques semaines, l’équipe de l’Institut de Prise en Charge de l’Obésité s’est enrichie d’un kinésithérapeute : Juen Raphaël. Ce professionnel apporte son expertise de masseur et en kinésithérapie, s’appuyant sur son expérience en cabinet et dans l’accompagnement d’équipes sportives professionnelles.

Juen Raphaël est le nouveau kinésithérapeute de l’Ipco (Alsace)

Juen Raphaël est le kinésithérapeute de l’Institut de Prise en Charge de l'Obésité


Lire la suite

Page 12 sur 14« Première page1011121314