Des ingrédients alternatifs pour alléger ses recettes de fin d’année

Le wok permet de cuisiner sainement les légumes

Le wok est une bonne astuce pour cuisiner plus sainement et avec moins de matières grasses !

Les fêtes de fin d’année peuvent être une source de stress pour les personnes obèses, en surpoids, ou qui surveillent de près leur alimentation. Dans ce contexte, il est possible de remplacer certains ingrédients trop riches par des ingrédients alternatifs, ou d’utiliser un mode de cuisson différent. Les recettes sont toujours aussi savoureuses mais moins grasses ou moins sucrées, et permettent ainsi d’éviter le sentiment de culpabilité que l’on peut éprouver après un repas de fête trop gourmand.

Des plats cuisinés plus sainement

Cuisiner à la vapeur ou au wok, c’est plus sain et moins gras. Légumes, viandes et poissons : on peut presque tout cuisiner à la vapeur en parfumant ses plats avec des fines herbes ou des épices. Ceux qui préfèrent la viande grillée devront accepter de changer un peu leurs habitudes et de déguster une viande plus tendre et moelleuse cuite à la vapeur.
Lire la suite

Yaourts et obésité : un buzz qui prend fin

yaourtLes yaourts favoriseraient l’obésité à cause des probiotiques qu’ils contiennent. Beaucoup d’informations ont circulé à ce sujet : des articles, des titres chocs, des comptes-rendus d’études, des reportages vidéos… Peut-on réellement s’y fier ? Les experts à la Mission Scientifique de Syndifrais donnent leur point de vue.

Les probiotiques : facteur de développement de l’obésité ? Lire la suite

Index glycémique et charge glycémique

bananeLa glycémie est la mesure du taux de glucose dans le plasma sanguin.

L’index glycémique

Cet index classe les aliments en fonction de l’élévation de la glycémie lorsqu’on les consomme. Ainsi, plus un aliment a un index élevé, plus l’augmentation du taux de sucre est rapide.

Et la hausse rapide de la glycémie entraîne la sécrétion d’insuline (dont le rôle est de réguler le taux de sucre dans le sang). Ainsi, après avoir connu une hausse rapide de la glycémie, le corps connaît une baisse elle aussi rapide du taux de sucre. Bref, les aliments qui ont un index glycémique élevé sont susceptibles de faire grossir car ils ouvrent l’appétit !

Quelques exemples d’aliments à index glycémique élevé :

Lire la suite

Que manger au petit déjeuner ?

Le petit déjeuner est un repas important. Mais que manger au petit déjeuner ?

La composition d’un petit déjeuner

Petit déjeuner avec du pain completTout petit déjeuner devrait être la combinaison d’un produit laitier (yaourt, fromage blanc, lait), d’un aliment céréalier (pain, céréales peu sucrées et complètes), de fruits (fruit frais, compote, jus de fruits) et d’une boisson (café, thé, eau).

Intégrer une céréale dans son petit déjeuner est important : elle permet d’avoir de l’énergie pour la matinée.

Le pain, source de glucides, peut être un bon ingrédient pour un petit-déjeuner équilibré. Encore faut-il pendre en compte sa fabrication. Ainsi, le type de farine est important. Il détermine le nombre de minéraux contenus dans 100 grammes de farine (ex. : une farine de type 55 – qui sert généralement à faire les baguettes – contient 0,55 gramme de minéraux dans 100 g. de farine). A ce titre, préférez les pains complets (farine T150) ou, si vous ne l’appréciez pas, le pain semi-complet (farine T80).

Remplacer le pain par les céréales ? Mauvaise idée s’il s’agit des produits industriels destinés aux enfants, beaucoup trop sucrés et présentant des indices glycémiques très élevés. En revanche, les flocons de céréales (blé, orge et surtout avoine) sont une bonne alternative.

Quelques idées de petits déjeuners équilibrés qui éviteront les grignotages

Lire la suite

Quelles boissons permettent de perdre du poids ?

Boire est essentiel pour vivre. Encore faut-il bien choisir ses boissons et éviter celles qui apportent trop de calories, comme les sodas et autres boissons énergisantes, ou les jus de fruits (préférez manger les fruits sous leur forme originale) !

L’eau

Pour perdre du poids, pensez à l'eau

L’eau, le liquide indispensable à la perte de poids

L’eau est la boisson incontournable. C’est l’alliée indispensable pour qui veut perdre du poids ou conserver son poids de forme, des études l’ont montré. Vous pouvez la choisir plate ou pétillante. Et si vous ne la trouvez pas assez attirante, vous pouvez lui ajouter du jus de citron, voire même d’une rondelle de concombre ou de tomatelorsque c’est la saison !

Les jus à base de légumes

Lire la suite

Les aliments brûle-graisses

cannelleComment limiter l’assimilation des graisses par son organisme (et donc comment stabiliser son poids ou en perdre) ? Il y a bien sûr l’option de moins manger. Mais il est également possible de sélectionner des aliments qui freinent l’assimilation des graisses ou qui en favorisent l’élimination. Ces aliments sont dits « brûle-graisses ».

Dinde, jambon, saumon, thon

Ces viandes et poissons sont riches en protéines dites maigres. Ils sont ainsi rassasiants (ce qui limite les risques de grignotage) et le corps dépense de l’énergie pour les assimiler.

Brocoli, choux, haricots verts, courgette, carotte et aubergine

Lire la suite

Pourquoi il ne faut pas sauter le petit déjeuner

Sauter le petit déjeuner n'est pas une bonne idée pour perdre du poids

Le petit déjeuner est un élément essentiel de l’équilibre alimentaire.

On savait que le fait de manger à heure régulière et de faire des jeûnes de plusieurs heures par jour peuvent être bénéfiques pour notre santé. De fait, prendre un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner est essentiel pour avoir un bon équilibre alimentaire. Et sauter le petit déjeuner pour perdre du poids n’est en rien une solution à un problème de surpoids ou d’obésité.

Une étude britannique présentée à la conférence de neurosciences de La Nouvelle-Orléans vient de montrer que nous sommes plus attirés par la nourriture riche en graisses lorsqu’on n’a pas pris de petit déjeuner. Lire la suite

Les industriels obligés de faire avec l’obésité

Nestlé, firme mondiale de l'IAAAlors que l’obésité continue à progresser en France (certes, plus lentement), particulièrement chez les moins de 25 ans, les industriels de l’agroalimentaire doivent faire avec l’épidémie d’obésité.

Des obligations multiples

Le premier facteur qui incite les industriels à revoir leurs produits sont les consommateurs eux-mêmes. Ainsi, 92 % des Français estiment que l’industrie agroalimentaire a un rôle très important dans l’augmentation du surpoids et de l’obésité (sondage réalisé par OpinionWay pour l’agence de communication LJ Corporate). A noter que la moitié d’entre eux (51%) pensent aussi que les industriels ont déjà fait des efforts pour proposer des produits plus équilibrés sur le plan nutritionnel.

Le deuxième facteur est d’ordre réglementaire. Lire la suite