L’obésité pourrait être contagieuse… entre amis !

Le surpoids est contagieux entre amis

L’influence des amis est importante pour la perte et la prise de poids

L’obésité pourrait-elle être « contagieuse » au sein d’un groupe d’amis ? Une étude d’une équipe de chercheurs de l’Université de Loyola tend à confirmer cette hypothèse.

Cette équipe s’est interrogée sur le fait que les obèses avaient tendance à se fréquenter, c’est-à-dire fréquenter les mêmes cercles sociaux. Est-ce la « ressemblance » qui crée le lien, ou les influences sociales qui favorisent l’obésité ?

Pour cela, les chercheurs se sont penchés sur l’IMC d’étudiants, leur temps passé devant un écran (de télévision ou d’ordinateur), leurs activités sportives, et différents autres facteurs, comme l’homophilie (c’est-à-dire la tendance à se rapprocher des personnes qui nous ressemble). Lire la suite

La césarienne pourrait augmenter l’obésité infantile

Alors que de plus en plus de femmes choisissent d’accoucher par césarienne, une étude récente tend à montrer que celle-ci augmente les cas d’enfants obèses.

L’étude dirigée par Susanna Hue (Hôpital pédiatrique de Boston) a été publiée le 23 mai dernier dans la revue Archives of Disease in Childhood. Elle exprime que le taux d’obésité infantile est deux fois plus important chez les enfants de 3 ans nés par césarienne (16% environ) que par la voix génitale (7,5%). D’autres études ont été menées sur les enfants issus de césariennes et toutes présentent que ces enfants possèdent de plus grands risques que les autres, mais aussi en ce qui concerne les allergies et l’asthme. Une étude chinoise rendue publique en 2011 avait présenté la césarienne comme une des causes de l’obésité. Lire la suite

Quand l’obésité infantile devient une maltraitance

Drapeau des Etats-Unis d'Amérique

Une décision des services sociaux de l’Ohio (États-Unis) fait polémique. La garde d’un enfant de 9 ans a été retirée à sa mère car son état d’obésité morbide ne s’améliorait pas.

Cela faisait une vingtaine de mois que les services sociaux surveillaient la santé du jeune garçon. Sa famille était supposée surveiller son poids. A l’âge de 9 ans il avait atteint 99 kilos. Sur décision de l’Etat, l’enfant a été placé en famille d’accueil. Le fait qu’il n’ait pas perdu de poids étant considéré comme une négligence de la part de sa mère.

Si cette décision est une première dans l’Ohio, des mesures similaires ont déjà été prises en Espagne, au Royaume-Uni et en France. Dans ces cas là on considère l’obésité morbide comme une maltraitance parentale.

Cependant, le professeur Patrick Tounian, responsable de l’unité de nutrition pédiatrique de l’hôpital Trousseau de Paris, rappelle que l’obésité est une maladie. Et qu’en aucun cas une décision de justice ne peut prendre des mesures sociales contre « une injustice de la nature ».
Lire la suite

La lutte contre l’obésité dans les entreprises

De plus en plus d’entreprises réalisent que la santé physique et mentale de leurs employés influent sur leur productivité. Le surpoids peut ainsi devenir un frein dans la vie professionnelle, sans parler de la discrimination. C’est pourquoi plusieurs entreprises s’organisent pour lutter contre cette maladie, pour le bien être de leurs employés et la pérennité de leurs affaires.

La relation entre santé et production est simple : un employé qui se sent mal ou qui prend des arrêts maladies travaille moins et moins bien qu’un en pleine santé. Aussi, certaines entreprise ont décidé de prendre soin d’eux. En plus d’augmenter le rendement, l’accessibilité à des services comme une salle de sports, de jeux, ou de repos, ainsi qu’un suivi diététique améliore les relations entre l’employé et son entreprise et l’état d’esprit de celui-ci.

Lire la suite

Travailler de nuit augmente le risque d’obésité

Selon la revue PLoS Medicine (décembre 2011), le travail de nuit entraîne un risque de diabète ou d’obésité jusqu’à 50% fois plus élevé que pour les autres salariés. Un risque qui doit préoccuper les entreprises et les professionnels de la santé au travail, mais aussi les travailleurs eux-mêmes.

Travailler de nuit accroît le risque de surpoids

Les travailleurs de nuit sont plus exposés à l'obésité que les autres salariés

De fait, près d’un travailleur sur cinq est confronté à une rotation de ses horaires de travail. C’est ce qui amène la revue PLoS Medecine, dans son édito, à récapituler les études faisant le lien entre cette organisation du travail et le développement du diabète et de l’obésité.

Au-delà de l’enjeu en matière de santé de publique et de santé au travail, voici des conseils pour celles et ceux qui ne peuvent s’alimenter aux horaires « classiques » :

D’abord, il convient de conserver un rythme dans son alimentation.
Lire la suite

L’ONU dénonce l’obésité comme un fléau mondial !

Le rapporteur de l’ONU sur l’alimentation déclare que cette maladie ferait 2,8 millions de morts par an dans le monde.

Drapeau de l'Organisation des Nations Unies

L'ONU met en garde contre le développement du surpoids et de l'obésité à l'échelle mondiale

Olivier De Schutter a été très direct avec le Conseil des Droits de l’Homme la semaine dernière en affirmant que : « Nos systèmes alimentaires rendent les gens malades. » Il a déclaré que le monde souffre aujourd’hui d’une épidémie d’obésité liée à la malnutrition.

Les chiffres parlent d’eux mêmes : au niveau mondial, nous comptons environ 300 millions d’obèses soit plus de 4 fois la population de la France ! Mais nous comptons également 1 milliard de personnes en surcharge pondérale.
Lire la suite

Une campagne contre l’obésité qui fait polémique en Géorgie

Campagne contre l'obésité en Géorgie

L'une des affiches de la camapgne contre l'obésité

On le sait, les Etats-Unis comptent plus d’obèses que n’importe quel pays. Associations et gouvernement luttent activement contre cette tendance. Récemment, une campagne choc a été mise en place en Géorgie.

Dans cet état du Sud, plus de 40 % des enfants ont un problème de surpoids ou d’obésité. L’organisme Strong4life a lancé une campagne mettant en scène des enfants obèses. Vous pouvez retrouvez les vidéos sur son site. Cette campagne est diffusée en cross media. C’est à dire qu’on la trouve en affichage dans la rue mais aussi à la télé et sur internet.
Lire la suite

Les campagnes anti-obésité passent mal

Une étude de l’association OBOBS montre que les campagnes gouvernementales contre l’obésité ont un faible impact sur les français. Il serait difficile d’arriver à manger 5 fruits et légumes par jours.

Affiche du Programme national nutrition santé - 2011-2015

Nous avons tous vu ces campagnes du PNNS, Programme National de Nutrition Santé. Dans des spots télévisuels où, sur des affiches, on nous recommande de manger 5 fruits et légumes par jours ou de faire de l’exercice. Ces campagnes placent la France dans la position d’exemple pour ses voisins européens. Mais quel est l’impact réel de ces campagnes sur la population française ?

L’OBOBS, Observatoire de Obésité, a réalisé une étude sur l’efficacité de ces campagnes. Elle a été publiée le 15 décembre 2011. L’étude a été réalisée sur une observation des prises de paroles sur internet. Réseaux sociaux, billets de blogs, commentaires, forums ont été analysés. Au total plus de 20.000 verbatim ont été pris en compte du 1er juillet au 2 novembre 2011.
Lire la suite

Obésité et discrimination professionnelle

La discrimination envers les personnes obèses est de plus en plus présente dans la société française. On la retrouve dans tous les domaines, y compris dans le monde du travail. Les obèses souffrent de ces discriminations notamment au niveau de l’embauche et des salaires.

Un candidat souffrant d’obésité part avec un handicap par rapport à ses concurrents. Les recruteurs ont tendance à considérer les obèses comme des personnes qui n’ont pas le contrôle de leur alimentation. Par conséquent ils n’ont pas la volonté nécessaire ainsi qu’une réelle motivation concernant leur personne. Ils ne l’auront donc pas en ce qui concerne les objectifs de l’entreprise.

Ce type de réflexions est souvent inconscient de la part du recruteur. Mais cela nous montre que le physique prend parfois le pas sur les compétences.
Lire la suite

Page 2 sur 212