La chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité) est en plein essor au sein du pôle sanitaire privé du Diaconat centre Alsace. Ce développement a été rendu possible par la conjonction de trois éléments fondamentaux  et complémentaires.

L’expertise chirurgicale au sein de l’Institut de Prise en Charge de l’Obésité

10 ans d’expérience dans la réalisation quasi exclusive de chirurgie du poids permet une répétabilité et une meilleure maîtrise de la sleeve gastrectomie. Cette intervention, réalisée en une vingtaine de minutes, est devenue une intervention de routine et présente une morbi mortalité globale actuelle comparable à celle de la  cholécystectomie. L’utilisation de techniques mini invasives en cœlioscopie permet un résultat quasiment sans cicatrices.

Le rapport bénéfices/risques de cette intervention est devenu nettement plus favorable que celui des autres interventions (anneau gastrique et by-pass gastrique).

L’innovation dans le domaine de l’anesthésie

Les nouveaux protocoles OFA (anesthésie sans morphinique) permettent un meilleur confort post opératoire, une récupération plus rapide et des durées d’hospitalisation plus courtes, voire un retour à domicile sans risque majoré le soir même de l’intervention (chirurgie bariatrique ambulatoire).

Une révolution des mentalités

La chirurgie bariatrique est enfin reconnue comme un traitement à part entière et non plus comme une solution extrême. Les indications de cette thérapeutique étaient auparavant considérées comme exceptionnelles.

En effet, de nombreuses études randomisées de qualité méthodologique irréprochables ont été faites, et de multiples arguments suggèrent aujourd’hui la supériorité du traitement chirurgical sur les traitements conventionnels de l’obésité sévère et morbide.

Chez les patients en ayant bénéficié, le traitement chirurgical permet aussi une amélioration durable de la plupart des facteurs de risques cardiovasculaires, amélioration responsable d’une diminution significative de la mortalité. D’autre part, la remarquable efficacité de la chirurgie bariatrique sur la rémission du diabète pousse à s’interroger sur son extension aux diabétiques peu ou pas obèses.

Ceci explique pourquoi la chirurgie bariatrique devient l’une des intervention les plus réalisée en France, et d’ici 2020, 500 000 Français devraient avoir bénéficié d’une chirurgie de l’obésité.

 

 

Les commentaires sont fermés.