DiabèteOn savait que la chirurgie de l’obésité peut réduire le taux de diabète des opérés. Une récente étude américaine confirme :  1 an après une opération bariatrique, 51 à 78% des patients peuvent se passer de leur traitement contre le diabète.

Des chercheurs d’Havard et de Cleveland Clinic avaient déjà observé le rapport entre la perte de poids et la baisse du diabète, ils ont donc décidé d’analyser la consommation d’insuline chez les patients avant et après une opération de chirurgie de l’obésité.

Même si la chirurgie bariatrique sert à lutter contre l’obésité et non à faire diminuer le diabète, elle élimine celui-ci durant plusieurs années pour certains patients.

Les résultats de cette étude montrent que seulement un an après l’intervention chirurgicale, une nette proportion des patients n’a plus besoin de traitement diabétique. En effet, moins d’un opéré sur dix était encore sous insuline, alors que c’était le cas pour la moitié d’entre eux au départ. De plus, 51% à 78% des patients (selon la technique chirurgicale utilisée) ont pu se passer de leurs médicaments antidiabétiques après l’opération.

Selon Le Pr Philip Schauer, «les études suggèrent que la rémission peut durer pendant des années chez certains patients. S’ils sont opérés avant que le diabète n’ait progressé à un stade avancé, la rémission a des chances de se prolonger.»

Cependant, il ne faut pas oublier que la chirurgie bariatrique utilise des procédés lourds tels que le by-pass, l’anneau ajustable ou la gastrectomie, il ne faut donc pas effectuer ces opérations sans réfléchir.

Les commentaires sont fermés.