Une équipe de chercheurs danois vient de révéler que plus l’obésité s’installe tôt, plus le risque de décès est élevé de manière prématurée. Ainsi, les personnes en situation d’obésité à 20 ans ont deux fois plus de risques de mourir à 55 ans que les autres.

Leur étude, publiée en avril dans le British Medical Journal Open, porte sur une population d’hommes observée pendant 33 ans. Ainsi, 6500 Danois de 22 ans ont participé à l’expérience. 1,5% d’entre eux étaient obèses (97) au début de l’étude. A l’âge de 55 ans (à la fin de l’étude, donc), la moitié des obèses avaient rencontré plusieurs pathologies : diabète, hypertension, thromboses, infarctus. Pire, certains étaient déjà décédés.

Les jeunes obèses : une population plus exposée

Les chiffres sont inquiétants pour cette population de jeunes obèses. Par rapport à ceux qui ne sont pas en surpoids, ils ont :

  • 8 fois plus de risque de souffrir de diabète,
  • 4 fois plus de thrombose (formation d’un thrombus, ou caillot sanguin, obstruant un vaisseau sanguin),
  • 2 fois plus d’hypertension,
  • 2 fois plus de faire un infarctus.

Voici la courbe des risques :

Corrélation entre l’âge des sujets (axe horizontal) et la probabilité de connaître des maladies, en fonction de son poids (obésité, surpoids, poids normal, maigreur).

Les risques augmentent avec l’IMC


En outre, les chercheurs ont mis en avant que ces problèmes de santé sont corrélés par l’Indice de Masse Corporelle : plus l’IMC est élevé, plus les risques sont grands.

Ainsi, un point supplémentaire d’IMC augmente :

  • De 20% le risque d’avoir du diabète
  • De 10% celui d’avoir une thrombose
  • De 5% celui de faire un infarctus

Une situation alarmante

« L’accroissement des pathologies liées à l’obésité risque de faire peser un fardeau sans précédent sur les systèmes de santé dans les décennies à venir. [En outre] les femmes ne devraient vraisemblablement pas être épargnées par le phénomène », avance l’équipe de scientifiques.

Bref, il est important de ne pas laisser une telle situation s’installer, et de se faire accompagner pour perdre du poids et ainsi réduire son excès de poids.

 

Source : Obesity in young men, and individual and combined risks of type 2 diabetes, cardiovascular morbidity and death before 55 years of age: a Danish 33-year follow-up study, Morten Schmidt, Sigrun A Johannesdottir, Stanley Lemeshow, Timothy L Lash, Sinna P Ulrichsen, Hans Erik Bøtker, Henrik Toft Sørensen, BMJ Open 2013;3:e002698 doi:10.1136/bmjopen-2013-002698

Une réflexion au sujet de « Etre obèse à 20 ans augmente la mortalité »

  1. Obèse à 20 ans, avant 55 ans c’est la mort qui est au RDV.
    Effrayant n’est-ce pas !!!!
    Je m’adresse à ces jeunes filles qui peut-être se reconnaîtront n’attendez pas que les complications arrivent.
    Ne considérez pas comme un échec le fait de ne pas réussir à maigrir toute seule.
    Faites-vous aider, votre santé est votre bien le plus précieux.
    Plus vite vous réagirez, mieux vous profiterez pleinement de votre jeunesse et de votre vie tout entière.