Le 14 novembre 2018 a lieu la 28e Journée Mondiale du Diabète. Cette année, le slogan “Le diabète concerne chaque famille” a pour objectif de souligner le rôle de la famille dans la détection, la prévention et le traitement du diabète. La maladie concerne plus de 420 millions de personnes dans le monde et continue à gagner du terrain.

Le 14 novembre : Journée Mondiale du Diabète

Depuis 1991, est célébrée chaque année la Journée Mondiale du Diabète, créée par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) face à la menace que représente la maladie sur la santé au niveau mondial.

Cette journée est déclinée en de multiples événements au niveau local afin d’accroître la sensibilisation à cette maladie qui concerne 1 personne sur 11 dans le monde, et devrait toucher plus de 522 millions d’individus dans le monde d’ici 2030.

Aujourd’hui, une personne sur deux atteinte de diabète n’est pas diagnostiquée, alors qu’un diagnostic précoce est essentiel pour permettre de soigner la maladie et d’éviter les complications. Le diabète de type 2 peut dans 80 % des cas être évité en adoptant un mode de vie sain, autant en termes d’alimentation que d’activité physique.

En 2017, 4 millions de décès ont été causés par le diabète.

À lire aussi : Près de 50 000 chirurgies bariatriques chaque année en France

Chirurgie bariatrique et diabète de type 2

Aujourd’hui, 90 % des cas de diabète sont de type 2. Cette maladie est une comorbidité connue du surpoids et de l’obésité.

Lorsque le surpoids est trop important et que les modifications de mode de vie ne sont plus suffisantes, la chirurgie bariatrique devient un traitement de choix pour guérir le diabète de type 2 et ses complications.

Plusieurs associations médicales importantes ont d’ailleurs inclus la chirurgie bariatrique dans leurs recommandations pour la réduction du risque cardiovasculaire chez les personnes atteintes de diabète.

Perte de poids durable : chirurgie bariatrique et changement de mode de vie

Chez les personnes dont l’IMC nécessite la chirurgie bariatrique, il peut exister la croyance que la chirurgie va régler leurs problèmes de poids sans qu’ils ne changent rien à leurs habitudes de vie. Or l’expérience montre que les bénéfices de la chirurgie sont durables lorsque les personnes modifient les habitudes, souvent acquises à l’adolescence, qui les ont menées à l’obésité. Rencontrez l’équipe de l’IPCO pour en savoir plus sur la manière de perdre du poids durablement et de traiter le diabète de type 2.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Source : https://www.worlddiabetesday.org/

Les commentaires sont fermés.