Le diabète est en forte progression dans le monde, une augmentation liée à l’épidémie de surpoids et d’obésité. La chirurgie bariatrique, dont les résultats sont très probants dans le traitement du diabète de type II, peut permettre d’inverser la tendance.

Diabète de type II : une affection en constante progression

La Fédération Internationale du Diabète (IDF) a communiqué lors de la journée mondiale du diabète 2017 les chiffres de la maladie, qui ne cesse de se développer. Aujourd’hui, une personne sur 11 dans le monde est atteinte de diabète, soit 425 millions d’adultes. Un chiffre qui pourrait encore augmenter d’ici à 2045 et touche une personne sur dix. Les chercheurs affirment que c’est l’épidémie mondiale de surpoids et d’obésité qui participe à cette augmentation. En effet, 90 % des cas relèvent du diabète de type II, qui correspond à une hausse prolongée du taux de sucre dans le sang et est lié à l’obésité et à la sédentarité. Aujourd’hui dans le monde, deux tiers des personnes touchées vivent en zone urbaine, et une personne sur deux n’est pas diagnostiquée.

À lire aussi : Les patients atteints de diabète type II devraient être priorisés pour la chirurgie

La chirurgie, un traitement efficace contre le diabète de type II

En 2016, à l’occasion du deuxième sommet de chirurgie du diabète, des recommandations pour l’usage de la chirurgie bariatrique comme option chez les patients dont l’IMC est compris entre 30 et 34.9 kg/m² et dont l’hyperglycémie n’est pas contrôlée correctement ont été publiée avec le soutien de 45 organisations internationales, dont l’Association Américaine contre le Diabète. Ces recommandations avaient déjà été émises pour les patients atteints d’obésité sévère (IMC supérieur à 35 kg/m²).

La chirurgie bariatrique fait donc partie des options possibles pour traiter le diabète de type II, et elle est recommandée par les experts scientifiques et les associations internationales.

L’IPCO, un accompagnement avant et après la chirurgie

Pour qu’une opération de chirurgie bariatrique soit un succès, il est important que les patients qui en bénéficient changent le mode de vie qui les a menés au surpoids. Ainsi, des habitudes alimentaires saines et une activité physique régulière sont les clés d’une perte de poids maximisée et limitent les risques de reprise de poids.

L’IPCO, au travers notamment ses programmes pré et post-opératoires PONDERA®, vous accompagne dans ces changements et vous donne toutes les clés pour changer de vie.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Les commentaires sont fermés.