La chirurgie bariatrique augmente les chances de survie chez les patients obèses dans les 14 années suivant l’opération, selon une étude américaine.

Des chances de survie multipliées par deux

Contrairement à d’autres maladies graves pour lesquelles la médecine recommande le recours à la chirurgie de manière presque systématique, certains médecins restent encore aujourd’hui réticents à la chirurgie bariatrique. Pourtant, la chirurgie de l’obésité sauve des vies, comme en témoigne cette étude réalisée auprès d’anciens combattants américains en situation de surpoids important.

Deux groupes, l’un constitué de personnes obèses opérées et l’autre non – opérées, ont été suivis sur une période de 14 ans. Les 2500 personnes du groupe ayant eu recours à la chirurgie et les 7462 personnes du groupe test avaient toutes près de 50 ans et un IMC supérieur à 45.

55% d’entre eux étaient diabétiques.

Si la différence de mortalité relevée entre les deux groupes après la première année n’est pas significative, elle devient évidente après 5 ans et atteint un niveau spectaculaire après 14 ans.

A l’issue de l’étude, ceux qui avaient été opérés ont en effet vu leur risque de décès réduit de 50% par rapport à ceux n’ayant pas été opérés.

Une étude réalisée par les chercheurs sur les pathologies pré-existentes chez les individus ayant participé à l’étude n’indique pas d’influence de ces dernières sur les résultats.

Ces conclusions, qui viennent en confirmation d’autres études encourageantes, montrent que la chirurgie bariatrique sauve des vies.

A lire également : Un scientifique se prononce pour une approche plus agressive contre l’obésité

Des bénéfices sur la qualité de vie

Si la chirurgie de l’obésité permet d’augmenter l’ espérance de vie, elle transforme également la vie quotidienne.

Les pertes de poids importantes qu’elle entraîne réduit notablement les douleurs articulaires et facilite la marche. Elle permet ainsi de retrouver une meilleure mobilité et la possibilité de reprendre une activité physique pour un 

Ces interventions permettent aussi de lutter efficacement contre le diabète de type II et d’autres comorbidités associées à l’obésité susceptibles d’impacter fortement le quotidien comme l’incontinence urinaire.

Pour plus d’information, rendez-vous sur notre page contact.

Source : David E. Arterburn, Matthew L. Maciejewski et al. Association Between Bariatric Surgery and Long-term Survival. JAMA. 2015;313(1):62-70.

Les commentaires sont fermés.