Une étude récente s’intéresse aux stratégies de contrôle du poids et aux comportements alimentaires, qui influencent fortement le succès de la perte de poids chez les opérés. Elle souligne les bons résultats obtenus lorsqu’un programme post-opératoire est en place.

Comportements alimentaires et perte de poids après la chirurgie bariatrique

L’étude, réalisée par une équipe de chercheurs américains et publiée dans le journal JAMA Surgery a permis d’analyser les comportements alimentaires chez 2 022 participants ayant bénéficié d’une opération chirurgicale pour lutter contre l’obésité.

“Les résultats de cette étude suggèrent que certains comportements, dont beaucoup sont modifiables, sont associés avec des différences de perte de poids significatives chez les patients ayant eu recours à la chirurgie bariatrique”, déclarent les auteurs. Ils indiquent que le développement de comportements alimentaires positifs impacte fortement la perte de poids chez les sujets.

Quels comportements optimisent la perte de poids ?

La chirurgie bariatrique est connue pour entraîner une perte de poids, mais le volume de poids perdu peut varier en fonction du mode de vie des individus.

Les patients ayant participé à l’étude ont été recrutés entre 2006 et 2009, et suivis jusqu’à 2012. Ils ont rempli des questionnaires détaillés avant la chirurgie, puis chaque année jusqu’à 3 ans après l’intervention. 25 critères concernant les habitudes alimentaires, les stratégies de contrôle du poids, la consommation d’alcool et d’autres indicateurs relatifs à leur mode de vie étaient étudiés.

Parmi ces critères, les comportements négatifs qui entraînaient la plus grande variation (16 %) étaient le fait de ne pas se peser chaque semaine, de continuer à manger lorsqu’on se sentait rassasié et de manger de manière continue dans la journée.

Cette étude montre donc l’importance d’une modification des comportements alimentaires suite à la chirurgie.

Elle n’adresse pas la question de l’activité physique, qui joue pourtant un rôle fondamental dans la perte de poids et son maintien sur le long terme. Si ce critère avait été inclus dans l’étude, il aurait probablement aussi montré des différences significatives.

Les programmes pré et post-opératoires sont indispensables à la pleine réussite de la chirurgie

Les auteurs concluent en indiquant que “les programmes structurés pour modifier les comportements alimentaires après la chirurgie bariatrique devraient être considérés comme une méthode permettant l’amélioration de la perte de poids chez les patients”.

Pour plus d’information sur les programmes pré et post-opératoires de l’IPCO, contactez-nous.

Source : Postoperative Behavioral Variables and Weight Change 3 Years After Bariatric Surgery, Mitchell JE, JAMA Surg. 2016 Apr 20

Les commentaires sont fermés.