Après une intervention en chirurgie bariatrique et durant le premier mois, un protocole alimentaire spécifique est mis en place pour permettre la meilleure guérison possible. Nous décomposons chacune des étapes pour vous permettre d’y voir plus clair !

Vous avez bénéficié d’une chirurgie bariatrique : c’est le Jour 0. Mais comment vous alimenter pendant le premier mois ? La clé est de ne pas sur-solliciter votre organisme et de réintroduire progressivement les aliments en suivant scrupuleusement le protocole mis en place par les chirurgiens. Seul un respect à la lettre des indications fournies par les médecins permet de réduire drastiquement les risques de complications lors de la guérison et d’enclencher une perte de poids maximale. Voici un aperçu du protocole tel qu’il est proposé à l’IPCO. Vous avez peur de ne pas savoir comment cuisiner ou de vous lasser ? Pas de panique, le centre vous propose des idées de menus, de recettes faciles pour vous faciliter la vie et un accompagnement personnalisé.

À lire aussi : J-7 avant une sleeve gastrectomie : le régime pré-opératoire

J-0 à J+7 : l’alimentation liquide “bouillon”

Pendant les sept premiers jours suivant l’intervention, le régime alimentaire est composé de bouillons. Très simples à réaliser, il suffit de choisir vos légumes, de les faire cuire à l’eau pendant 45 minutes puis de les sortir pour ne conserver que l’eau de cuisson. Ce procédé, qui permet de recueillir les nutriments des légumes et de les rendre particulièrement bien assimilables par l’organisme, est bien connu pour ses vertus curatives.

J+8 à J+21 : l’alimentation liquide “soupe”

À partir du huitième jour, vous pouvez passer à une texture “soupe”, c’est-à-dire tout à fait liquide, qui contient les aliments dont vous avez besoin parfaitement mixés, sans morceaux. À ce stade, vous pourrez ajouter des sources de protéines (viande ou poisson par exemple). La clé est de penser à bien varier les légumes et les sources de protéine pour profiter de tous leurs bienfaits. Pensez aussi aux assaisonnements : sauce soja, maggi ou viandox permettent de donner du goût ! Pour gagner du temps, il est conseillé de préparer des grandes quantités de soupes et potages puis de conserver des portions au réfrigérateur ou au congélateur.

J+21 à J+28 : l’alimentation texture “purée”

Dès le 21e jour, vous pourrez introduire les textures “purées”, c’est-à-dire mixée sous forme pâteuse, sans pépins, morceaux ou fibres. Là encore, il est possible d’ajouter des sources de protéine et de jouer sur les épices et les assaisonnements. Compotes et purées seront donc vos alliées pendant cette période !

J+28 : retour à une alimentation normale “facile”

C’est le retour à une alimentation normale, qui répond à l’ensemble des besoins nutritionnels de l’organisme mais qui privilégie les textures “molles” et ne nécessite pas d’important effort de mastication (ratatouille, œufs brouillés, etc.)

Cet article présente un aperçu du protocole alimentaire post-chirurgie bariatrique. Dans tous les cas, respectez à la lettre les conseils personnalisés de votre chirurgien et des professionnels de santé qui connaissent votre situation spécifique.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Les commentaires sont fermés.