Personne courant sur un pont

Les régimes et le sport ne suffisent pas à perdre du poids

L’un des moyens de lutter contre l’obésité consiste à associer régime et sport. Mais, selon une récente étude australienne, publiée dans The New England Journal of Medicine, pour certaines personnes, cela est insuffisant. En cause : les hormones.

Le protocole de l’étude a consisté à mettre 50 patients adultes en surpoids ou obèses (IMC compris entre 27 et 40) au régime et aux activités physiques pendant 10 semaines. Les chercheurs ont observé qu’après la perte des kilos, le taux d’hormones (essentiellement celles en lien avec la sensation de faim) des participants changeaient. Ce sont alors elles qui entraînaient l’augmentation de la sensation d’appétit et donc la reprise de poids.

Avant l’étude, les participants pesaient en moyenne pour 95 kilos. Au cours de l’étude, ils ont d’abord perdu 13,5 kilos (en moyenne). L’analyse a mis en avant que le taux d’hormones régulatrices de l’appétit était modifié. Conséquence : une rechute d’environ 5 kilos après 52 semaines.

Bref, cette étude montre que :

  • le couple « régime + sport » n’est pas suffisant pour conserver un poids normal,
  • les hormones jouent un rôle important dans la régulation du poids : après un régime, la rechute souvent constatée est plus physiologique que comportementale.

Enfin, pour l’un des auteurs de l’étude, le professeur Joseph Proietto, l’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre le surpoids et l’obésité serait de se pencher sur le problème dès le plus jeune âge (voir : l’obésité infantile : pourquoi ? et10 conseils pour lutter contre l’obésité infantile).

[Image]

Une réflexion au sujet de « Régimes et sport insuffisants pour traiter l’obésité »