Yvonne, 44 ans, partage son chemin vers la perte de poids. Grâce à la chirurgie bariatrique, et après avoir perdu 45 kg en huit mois, elle raconte avec le sourire les changements survenus dans sa vie quotidienne… pour le meilleur.

L’obésité sévère : un handicap au quotidien

Diabètes, hypertension, problèmes de thyroïde, cette maman connaissait des problèmes de santé directement liés à son obésité. “Je ne pouvais plus marcher, je ne pouvais plus profiter de la vie comme une jeune femme devrait pouvoir le faire.”

Mais c’est surtout l’impact de sa maladie sur sa relation avec son fils qui est le déclic. “Avec un enfant de 5 ans, je me retrouve bloquée sur une chaise, parce que je n’ai pas d’énergie. Et je ne peux pas jouer, je ne peux pas courir, je ne peux pas marcher…”

Lors d’une visite annuelle chez le docteur, elle apprend que si elle ne fait pas quelque chose pour perdre du poids, les choses continueront à empirer. Après plusieurs mois de réflexion, elle opte pour la chirurgie et peut bénéficier d’une sleeve gastrectomie. C’est pour elle une nouvelle étape.

A lire aussi : Rencontre avec Pierre, patient ayant bénéficié d’une sleeve gastrectomie

Nouveau poids pour une nouvelle vie… de famille.

“J’ai perdu 45 kg en 8 mois. L’énergie que j’ai retrouvée est juste incroyable. Je joue avec mon fils, on joue à Pokemon Go, ce qui me fait faire de l’exercice. Nous avons une vie dont je n’aurais même pas pu rêver il y a quelques mois”.

Une telle perte de poids rend a rendu possible la pratique d’une activité physique, indispensable au maintien durable d’un poids de santé. En plus de régler les problèmes d’hypertension et de diabète, la chirurgie a permis à cette maman de retrouver une plus grande mobilité et a réduit les douleurs liées à la marche.

Son témoignage rappelle également de l’importance d’un rééquilibrage alimentaire avant et après la chirurgie. “Si je vois un aliment gras ou sucré qui me fait envie, je vais juste prendre une bouchée. C’est plus facile pour moi de prendre juste une bouchée et puis de le reposer, parce que je n’en veux plus.”

Un mental d’acier, et un accompagnement personnalisé

“Je ne dis pas que c’était facile, mais avec de la volonté, j’ai pu avancer au jour le jour vers là où je suis maintenant”, raconte l’américaine.

Les nombreuses personnes qui témoignent de leur parcours avec la chirurgie mettent en avant la motivation nécessaire à la réalisation d’un changement de mode de vie, mais également l’importance de  bénéficier d’un accompagnement avant et après l’intervention.

Retrouvez le témoignage d’Yvonne sur Youtube (en anglais).

Les commentaires sont fermés.