cannelleComment limiter l’assimilation des graisses par son organisme (et donc comment stabiliser son poids ou en perdre) ? Il y a bien sûr l’option de moins manger. Mais il est également possible de sélectionner des aliments qui freinent l’assimilation des graisses ou qui en favorisent l’élimination. Ces aliments sont dits « brûle-graisses ».

Dinde, jambon, saumon, thon

Ces viandes et poissons sont riches en protéines dites maigres. Ils sont ainsi rassasiants (ce qui limite les risques de grignotage) et le corps dépense de l’énergie pour les assimiler.

Brocoli, choux, haricots verts, courgette, carotte et aubergine

Ces légumes sont peu caloriques mais très riches en vitamines et en minéraux, ce qui favorise la transformation de la graisse en énergie.

Piment

Sa consommation favorise la production d’adrénaline et de noradrénaline (hormones qui permettent de brûler les sucres et les graisses de réserve).

Pomme, citron, ananas

Ces fruits sont aussi très intéressants. D’une part, la pectine de la pomme empêche les graisses de se fixer dans le corps. D’autre part, les autres fruits et agrumes, riches en vitamine C, ont un effet coupe-faim. L’ananas, pour sa part, contient de la broméline (enzyme aidant la digestion des protéines) à condition de consommer l’ananas frais (et attention à ne pas en abuser : l’ananas contient également beaucoup de sucres).

Céréales et légumineuses

Les céréales complètes sont une source de glucides complexes et de fibres. Elles permettent de maintenir l’insuline à des niveaux modérés, intéressant quand on se souvient que ce sont les pics de celle-ci qui ouvrent l’appétit !

Les légumineuses (haricots, fèves de soja, pois chiches, lentilles, etc.) sont riches en protéines végétales, ce qui permet d’éviter les « coups de pompe ».

Cannelle

Pour la touche sucrée, la cannelle remplace le sucre, tout en favorisant la digestion et en diminuant l’envie de sucré.

Thé vert

Côté boisson : le thé vert non fermenté contient une molécule nommée épigallocatéchine (EPGC) qui stimule le cerveau et le système nerveux, les aidant à brûler plus de calories.

 

Cependant, les aliments « brûle-graisses » doivent s’intégrer dans une hygiène de vie dont le seul volet n’est pas que l’alimentation. Ainsi, pour éliminer les graisses, une activité physique n’est pas à négliger, au contraire !

 

Redécouvrez aussi les aliments à consommer pour être en forme.

 

Image : CC Flickr/francesca_pulvirenti

Une réflexion au sujet de « Les aliments brûle-graisses »