dormirOn a plusieurs fois évoqué les liens entre qualité et quantité de sommeil (ici et ), d’une part, et obésité, d’autre part. Mais l’inverse est aussi vrai : mieux manger permet d’améliorer son sommeil. Alors, prêt pour un cercle vertueux ?

Le sommeil

La durée du sommeil varie énormément d’une personne à l’autre (chacun est différent en la matière : certains n’ont besoin que de peu d’heures de sommeil, d’autres de faire de longues nuits), ainsi qu’au cours de la vie (un enfant dort plus, un sénior moins…). On peut toutefois considérer qu’une nuit fait généralement entre 7 et 8 h 30.

Les conclusions de l’étude

Une récente étude venant des Etats-Unis (Pennsylvanie), menée sur 4500 personnes, met en avant qu’une alimentation diversifiée permet d’avoir une qualité de sommeil supérieure. Il ne s’agit donc pas tant de beaucoup manger (on a tous pu observer qu’un repas lourd le soir ne favorise pas un sommeil de bonne qualité) que de manger varié.

L’étude montre que les personnes qui ont une durée de sommeil optimale (7 à 8 heures) ont l’alimentation la plus variée. Or c’est quand l’alimentation est la plus variée que les aliments les plus favorables au sommeil sont consommés, comme les fruits et légumes.

Autre élément : ceux qui dorment moins mangent moins de glucides (que l’on trouve dans les pâtes, les pommes de terre ou le pain) et de lycopène (pigment rouge que l’on trouve dans la tomate et certains fruits comme la pastèque crue, le pamplemousse rose, la goyave, et la papaye).

Comment faire ?

Les résultats de l’étude permet de déduire des bonnes pratiques en matière d’alimentation :

  • Mieux vaut manger plus le matin, suffisamment le midi et peu le soir
  • Le midi est le moment idéal pour consommer des protéines (œufs, viande…) ; à l’inverse, le soir, mieux vaux privilégier les sucres lents (comme le riz ou les pâtes).
  • Le soir, il est également particulièrement recommandé d’éviter des aliments riches en graisses et sucres rapides.
  • Sur le plan du rythme cette fois, essayez de laisser passer une heure et demie entre la fin du repas et le coucher.

 

Image : CC Flickr/jikatu

Une réflexion au sujet de « Bien manger pour mieux dormir »

  1. Intéressant ce lien entre alimentation et sommeil.
    L’alimentation diversifiée n’est pas bonne que sur le sommeil mais pour l’ensemble de l’organisme et la santé en général.