Tasse de caféBoire du café peut avoir des conséquences positives sur la santé (réduction de la mortalité, de l’insuffisance cardiaque, de la maladie de Parkinson, du diabète de type 2, de poids…). Oui mais, là encore, tout est une question de quantité : boire trop de café augmente le risque de prendre du poids.

Une étude publiée dans le « Journal of Agricultural and Food Chemistry » indique en effet un lien entre consommation excessive de café et obésité.Selon cette étude, le seuil à partir duquel la consommation de caféine devient risquée pour la courbe de poids et le diabète se situe à 5 tasses de café.

Bref, contrairement aux conclusions d’études antérieures qui pointaient une baisse de l’accumulation de gras grâce aux polyphénols (molécules organiques qui ont notamment un rôle d’antioxydants naturels) contenus dans le café, celui-ci peut bien être vecteur de prise de poids.

L’étude menée sur des souris a duré 12 semaines au cours desquelles les rongeurs ont eu des régimes alimentaires variés. Ces variations ont permis aux chercheurs d’évaluer les effets de l’acide chlorogénique (un type de polyphénol produit par les plantes, dont le café et la pomme de terre) sur la prise de poids, l’intolérance au glucose, la résistance à l’insuline et l’oxydation des acides gras.

A partir d’une certaine quantité d’acide chlorogénique ingérée, les souris ont vu le métabolisme des graisses dans le foie altéré, et une augmentation de la rétention de graisse dans les cellules. Ramené à l’homme, le seuil critique se situe à 5 ou 6 tasses de café par jour.

Selon Vance Matthews, chercheur au Western Australian Institute for Medical Research, « les effets sur la santé du café dépendent de la dose consommée. Jusqu’à trois à quatre tasses par jour, on conserve encore ce côté protecteur contre les maladies cardiovasculaires et le diabète ». Mais, analyses les auteurs, « les résultats suggèrent qu’au-delà de 5 à 6 tasses par jour, le café ne protège pas contre le syndrome métabolique et peut même favoriser la prise de poids. »

 

Source : Supplementation of a High-Fat Diet with Chlorogenic Acid Is Associated with Insulin Resistance and Hepatic Lipid Accumulation in Mice, J. Agric. Food Chem., 2013, 61 (18), pp 4371–4378.

Image : CC Flickr/loretahur

Une réflexion au sujet de « Boire trop de café favorise la prise de poids »

  1. Ping : Boire trop de café favorise la prise de poids | IPCO Alsace | Prise de poids