Un enfant doit-il finir son assiette ?Les parents doivent-ils forcer leurs enfants à terminer leur assiette ? Une récente étude, menée à l’Université du Minnesota, met en avant un lien entre cette attitude et une augmentation du risque d’obésité infantile.

En analysant les comportements de 2200 enfants et 3500 parents, les chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’obliger un enfant à terminer son assiette augmente le risque d’obésité infantile.

Des assiettes trop remplies

En effet, il apparaît que le risque d’obésité infantile est plus élevé dans les foyers où les parents (et plus les pères que les mères) insistent pour que les enfants (et plus les garçons que les filles) terminent leur assiette. Or les assiettes sont souvent trop remplies : les enfants sont donc incités à manger plus que nécessaire.

De « mauvais » arguments

Les parents utilisent différents arguments pour que leur progéniture laisse une assiette vide : valeur de la nourriture dans l’assiette, heure ou durée du repas… Autant d’éléments extérieurs à l’enfant qui ne l’aident pas à développer sa capacité de capter ses signaux internes lui indiquant qu’il a faim ou non (satiété).

L’un des facteurs d’explication est que la « norme » évolue : dans une société où les personnes en surpoids ou obèses sont nombreuses, les parents ont tendance à voir leurs enfants trop maigres. Par ailleurs, si, il y a plusieurs dizaines d’années, terminer son assiette n’était pas une « épreuve » (du fait des quantités), les assiettes sont actuellement beaucoup plus (et trop) remplies, et donc difficiles à finir.

Les bonnes pratiques

Il est ainsi recommandé :

  • De ne pas mettre la pression sur les enfants pour qu’ils finissent leur assiette
  • De proposer les aliments aux enfants et de les laisser déterminer la quantité

Il est important de se souvenir qu’en forçant l’enfant, on le prive de sa capacité à déterminer le moment où il a suffisamment mangé. Or ce sentiment de satiété est important pour éviter l’obésité infantile.

 

Source : Parents who tell children to finish everything on their plates are ‘fuelling obesity’, Daily Mail, 23 avril 2013

 

Image : CC Flickr/Emborg

Les commentaires sont fermés.