Avant et après la chirurgie, il est indispensable d’adopter une alimentation équilibrée pour une perte de poids optimale et durable. Quelques réflexes simples peuvent être adoptés. Par exemple, éviter au maximum la friture et la cuisson à l’huile pour privilégier une cuisson douce à la vapeur.

Cuisson vapeur et obésité

Cuisson à la vapeur : un mode de cuisson sain et non-gras

Vous vous demandez comment conserver un maximum des bienfaits d’un aliment et éviter d’ajouter plus de matières grasses dans votre alimentation que nécessaire ? Optez pour la cuisson vapeur. En permettant la cuisson des légumes à une température peu élevée (95° contre 700° pour une cuisson à la friteuse), ce mode de cuisson permet de conserver les vitamines, enzymes et oligo-éléments contenus dans les aliments. Attention toutefois à ne pas laisser cuire vos aliments trop longtemps, au risque de perdre les vitamines. Que vous choisissiez un appareil de cuisson spécifique ou que vous optiez pour la simple casserole d’eau avec panier de cuisson, c’est facile et pratique.

Et le goût dans tout ça ?

On reproche souvent à la cuisson vapeur de manquer de goût et d’être un peu fade. Pourtant, c’est la seule qui permet de vraiment conserver le goût des légumes. Choisissez des légumes de bonne qualité et vous retrouverez les saveurs des plats d’antan. Pour plus de goût, il ne faut pas hésiter à rajouter des épices, des herbes séchées ou du bouillon dans l’eau de cuisson. Le poisson et la viande blanche sont aussi particulièrement adaptés à ce type de cuisson. Il existe sur internet une myriade de recettes pour celles et ceux qui veulent être créatifs avec la cuisson vapeur, car elle peut être bien plus qu’une simple cuisson à l’eau.

A lire aussi : L’obésité morbide multiplie par deux les risques d’arrêt cardiaque

Je me mets aux cuissons sans matières grasses

L’auto-cuiseur permet de réduire considérablement le temps de cuisson, même si la température de cuisson est plus élevée et que les nutriments sont donc moins bien conservés. Il en est de même pour la cuisson en papillote au four. Toutefois, pour gagner du temps ou varier les plaisir, ces deux mode de cuisson restent de bonnes options pour une cuisson sans adjonction de matières grasses.

Pour des conseils nutritionnels complets avant et après la chirurgie bariatrique, l’IPCO propose des programmes pour vous aider à modifier graduellement les habitudes de vie qui vous ont mené au surpoids.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Les commentaires sont fermés.