Une nouvelle étude montre que 40 % des cancers pourraient être évités, et que plus de 10 % d’entre eux seraient liés à l’obésité ou à une mauvaise alimentation.

40 % des cancers pourraient être évités

Ces chiffres reposent sur les résultats d’une étude du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), publiée le 25 juin 2018. Réalisée en collaboration avec l’Institut national du cancer, elle s’intéresse aux principaux facteurs de risque de cancers en France en 2015.

Au total treize facteurs de risque du cancer, dont l’alimentation (régime pauvre en fibres et produits laitiers, mais riche en viandes rouges et transformées), l’obésité et le surpoids, et l’activité physique insuffisante. Les chercheurs affirment que 40 % des cancers pourraient être évités.

Sans surprise, c’est le tabac qui engendre le plus de cancers (20 % des nouveaux cas de cancer), suivi de l’alcool (8 %). Mais l’alimentation et l’obésité ne sont pas en reste.

En effet, une alimentation déséquilibrée serait responsable de 5,4 % des nouveaux cas de cancer enregistrés sur l’année, et l’obésité et le surpoids serait à blâmer pour 5,4 % également. 0,9 % seraient attribués à une activité physique insuffisante.

À lire aussi : Quelle est la « malbouffe » préférée des Français ?

L’obésité responsable de 18 600 nouveaux cas de cancers en 2015

Les chercheurs indiquent qu’en France en 2015, chez les personnes de plus de 30 ans diagnostiquées d’un cancer, 18 600 nouveaux cas étaient attribuables à l’obésité (10 600 nouveaux cas chez les femmes et 8000 chez les hommes). Pour les femmes, ce sont en particulier les cancers du sein et de l’endomètre qui sont reliés à l’obésité, contre les cancers du côlon et du rein chez les hommes.

Changer de mode de vie pour réduire le risque de cancer

Le Professeur Norbert Ifrah, président de l’Institut national du cancer, commente ces chiffres en disant que “cette étude de grande ampleur confirme le poids majeur des facteurs de risque liés au mode de vie et aux comportements individuels sur l’incidence des cancers en France”.

Pour vous faire accompagner dans le changement de votre mode de vie vers votre poids de santé, rendez-vous sur notre page contact.

Source : IARC (2018). Les cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine. Lyon: International Agency for Research on Cancer. Accès à : http://gco.iarc.fr/resources/paf-france_fr.php

Les commentaires sont fermés.