Les Français sont de gros consommateurs de malbouffe, ce qui explique en partie les chiffres de l’obésité dans le pays. Mais quel type de snacks sucrés ou salés sont les plus consommés ? Réponse en chiffres.

Une consommation excessive de snacks et gâteaux salés et sucrés

Quand on pense malbouffe, on pense tout de suite à la restauration rapide, aux hamburgers et aux frites. Mais les produits trop gras, trop salés et trop sucrés sont dans nos alimentations au quotidien comme en témoignent les ventes toujours en progression des entreprises de l’industrie agro-alimentaire. Chaque année, la consommation des Français de ces produits transformés atteint des milliers de tonnes. C’est ce que montrent les données collectées par Statistica Consumer Market Outlook, qui estime les ventes sur l’ensemble de l’année 2018.

En tête des ventes, les biscuits salés et sucrés avec 486,8 milliers de tonnes. Puis ce sont les crèmes glacées (377,6 milliers de tonnes), les tablettes de chocolat (279 milliers de tonnes) et les confiseries (170,7 milliers de tonnes) qui ont la faveur des Français.

Du petit-déjeuner au goûter, en passant par l’apéritif, les effets de la malbouffe ne se retrouvent pas que dans la consommation occasionnelle mais bien dans les mauvaises habitudes au quotidien. Et à ces centaines de milliers de tonnes de malbouffe s’ajoutent les millions de litres de boissons sucrées qui ne sont pas comptabilisées dans l’étude.

Infographie: L'appétit des Français pour la Vous trouverez plus de infographies sur Statista

A lire aussi : Les boissons sucrées « co-responsables de l’obésité », pour une association

Les snacks sucrés et salés doivent rester occasionnels

Manger mieux, c’est changer ses habitudes et ses comportements alimentaires à chaque étape. Au moment de faire les courses, éviter les rayons snacks salés et sucrés, qui n’apportent que des calories inutiles au corps humain. Il est plus facile de ne pas les acheter dès le départ que de ne pas les manger s’ils sont dans vos placards.

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée : les gâteaux sucrés sont à éviter et à remplacer par des protéines et un repas équilibré. Et pour le goûter ou l’apéritif, il existe des alternatives saines !

Chirurgie bariatrique et changement de mode de vie

Avant et après la chirurgie bariatrique, retrouver une alimentation équilibrée et reprendre une activité physique régulière est indispensable. Avez-vous commencé à chasser les produits trop gras, trop sucrés et trop salés de votre alimentation quotidienne ?

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Les commentaires sont fermés.