HorlogePerdre du poids ne consiste pas à ne plus manger, mais à dépenser plus de calories qu’on n’en ingère. Par ailleurs, une fois le poids stabilisé, de bonnes habitudes sont à prendre, notamment en ce qui concerne les repas.

Limiter le nombre de collations

Selon une étude publiée dans la revue Cell Metabolism, limiter le nombre de repas au cours d’une même journée est aussi efficace que de passer son temps à compter le nombre des calories que l’on mange

Ainsi, selon le Dr Satchin Panda, «l’heure où l’on mange pourrait être aussi importante que ce qu’on mange.» Ainsi, manger sans cesse, bref manger et grignoter, perturberait le fonctionnement métabolique de l’être humain, et serait un facteur favorisant l’obésité.

Comment les chercheurs sont-ils arrivés à ces conclusions ? Durant 100 jours, 2 groupes de souris ont ingurgité le même régime hypercalorique (60% de lipides). Les souris du premier pouvaient manger quand elles le souhaitaient, tandis que celles du deuxième n’avait accès à la nourriture que pendant 8 heures. Le résultat est sans appel : les souris du 2ème groupe étaient, à l’issue de l’expérience, 28% plus minces que celles du premier. Par ailleurs, leur niveau de cholestérol était stable et leur foie n’avait pas bougé. A l’inverse, les souris qui pouvaient manger en permanence avait un taux de cholestérol élevé, tandis que la taille de leur foie avait grossi de manière inquiétante.

Bref, analyse le le Dr Megumi Hatori, chercheur au Salk Institute et principal auteur de l’étude : «nous avons découvert que le fait de manger à heure régulière et de faire des jeûnes de plusieurs heures par jour pourraient être bénéfiques pour notre santé.»

Manger à heures fixes

De fait, «le corps emmagasine les graisses au moment de manger et commence uniquement à les brûler après quelques heures de jeûne. [Donc,] lorsque vous mangez souvent, le corps continue à stocker des graisses, ce qui fait gonfler le foie et fait augmenter le taux de sucre dans le sang».

En jeûnant quelques heures, le corps est en mesure d’éliminer plus facilement les graisses. Attention toutefois, cela est valable dans le cadre d’un régime équilibré : jeûner ne doit pas autoriser à manger trop gras trop souvent !

Bref, si ce que l’on mange est important, le moment où on le fait l’est tout aussi !

Travail de nuit

Nous avons déjà évoqué la problématique du travail de nuit et donné nos conseils.

Source : Megumi Hatori, Christopher Vollmers, Amir Zarrinpar, Luciano DiTacchio, Eric A. Bushong, Shubhroz Gill, Mathias Leblanc, Amandine Chaix, Matthew Joens, James A.J. Fitzpatrick, Mark H. Ellisman, Satchidananda Panda, Time-Restricted Feeding without Reducing Caloric Intake Prevents Metabolic Diseases in Mice Fed a High-Fat Diet, Cell Metabolism, 17 May 2012, http://www.cell.com/cell-metabolism/retrieve/pii/S1550413112001891#

[Image]

Les commentaires sont fermés.