L’activité physique est un élément fondamental dans la lutte contre le surpoids, toutefois les médecins sont souvent démunis lorsqu’il s’agit de guider leurs patients en surpoids vers la reprise d’un mode de vie actif. Les mentalités évoluent, comme en témoigne l’arrivée de l’activité physique sur ordonnance au sein des Hôpitaux de Paris.

Activité physique : le meilleur médicament ?

Si son importance a été sous-estimée pendant longtemps, les scientifiques se rejoignent pour dire que l’activité physique est indispensable au maintien d’une bonne santé et qu’elle permet de lutter contre de nombreuses pathologies. Ainsi, le sport permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires, mais réduit également le risque de rechute après certains cancers et diminue le risque d’obésité.

Conscients de ses effets bénéfiques sur le corps et l’esprit, l’Etat et les Hôpitaux de Paris ont signé une convention qui va permettre la mise en place d’un dispositif permettant d’accueillir 750 personnes sur des plateformes dédiées à la pratique sportive.

L’objectif et de fournir un cadre pour que les patients puissent être assidus et bénéficier de conseils et d’infrastructures adaptées.

Cette avancée prouve la prise du conscience du milieu médical de l’importance d’encourager une activité physique tout au long de la vie. Dans un contexte de forte croissance de l’obésité, nous ne pouvons qu’encourager cette initiative.

L’objectif est la santé, pas la performance

L’important lors de la reprise d’une activité physique est la progressivité. En effet, pour les personnes n’ayant pas pratiqué depuis longtemps, un encadrement professionnel et un accompagnement personnalisé est recommandé.

Mais gardons à l’esprit que le but n’est pas de devenir champion olympique ! Pour retrouver la santé, il est important de rester dans le confort et d’intégrer la pratique à son quotidien. La marche par exemple est une pratique sportive excellente pour la santé et accessible à tous.

Intégrer une activité physique à son mode de vie est indispensable au succès de la chirurgie

La chirurgie bariatrique permet une perte de poids importante, toutefois un changement de mode de vie est indispensable pour optimiser la perte et la maintenir sur le long terme.

L’IPCO s’engage pour vous accompagner dans l’apprentissage d’une alimentation saine et dans la reprise d’une activité physique adaptée, grâce aux programmes avant et après l’intervention chirurgicale.

A lire aussi : Faut-il pratiquer une activité physique après la chirurgie ?

Pour plus d’infomations, rendez-vous sur notre page contact.

Les commentaires sont fermés.