La journée européenne de l’obésité a lieu aujourd’hui le 21 mai 2016 pour attirer l’attention sur l’épidémie d’obésité, qui touchera plus de la moitié des citoyens européens d’ici à 2030. Le thème de cette 6ème édition est « Agissons pour un futur en meilleure santé ».

Le vieux continent rattrapé par l’obésité

Pendant de nombreuses années, l’obésité a été vue comme un problème principalement américain. Nous avons pointé du doigt le pays des hamburgers, du coca-cola et des menus XXL et avons compté sur notre mode de vie à la française et notre tradition culinaire pour nous protéger de ce mal mondial.

Pourtant, force est de constater que la mondialisation aidant, nous avons adopté des comportements similaires à ceux qui se sont développés outre-atlantique quelques décennies avant nous. La malbouffe a envahi les rayons de nos supermarchés, et une part croissante de la population européenne a arrêté de cuisiner pour consommer principalement des aliments ultra transformés.

Selon L’Organisation Mondiale de la Santé, l’obésité est l’un des plus gros défis sanitaires du 21ème siècle. La prévalence de l’obésité a triplé dans de nombreux pays européens entre les années 80 et aujourd’hui, et les chiffres continuent à grimper à une vitesse alarmante. Elle est déjà responsable de 2 à 8 % des dépenses de santé et de 10 à 13 % des décès sur le continent, et est désormais la 5ème cause de mortalité dans le monde.

Les acteurs institutionnels se mobilisent

La journée européenne de l’obésité est organisée par l’Association Européenne pour l’Etude de l’Obésité (EASO) en collaboration avec les 32 associations membres dans 32 pays différents. Au cours de la journée, des actions visant à promouvoir la lutte contre l’obésité sont donc organisées partout en Europe.

Les initiatives vont de l’usage gratuit de vélos urbains, à des distributions de fruits et légumes en passant par des ateliers de préventions et de calcul de l’IMC.

L’année dernière, l’EASO a publié les résultats d’une étude menée auprès de 14 000 personnes dans 7 pays européens, montrant que la grande majorité des gens sous-estiment le propre poids et celui de leurs proches, et ont une connaissance limitée des conséquences de l’obésité.

L’IPCO soutient cette initiative

Face à l’urgence d’agir pour modifier nos modes de vie et proposer des solutions efficace pour lutter contre les conséquences de l’obésité, l’IPCO encourage cette action à l’échelle européenne. Le centre propose des programmes pré et post-opératoire permettant une rééducation alimentaire et physique.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Source : http://www.europeanobesityday.eu/

Les commentaires sont fermés.