La manière dont l’homme s’alimente s’est construite sur des millénaires : de la chasse et la cueillette à la l’agriculture et l’élevage, notre régime alimentaire a évolué aux gré de nos besoins physiologiques et des avancées techniques. Toutefois ces dernières décennies ont connu des changements radicaux, qui ne sont pas sans effets sur notre santé.

S’alimenter, un besoin millénaire

L’homme est un omnivore qui tire à l’origine son régime alimentaire du grand singe.

Notre régime a évolué au fil des révolutions agricoles et industrielles qui ont récemment rendu beaucoup plus facile – et surtout moins coûteux – l’accès aux calories alimentaires, nous permettant une alimentation radicalement différente de celle à laquelle notre organisme est physiologiquement adapté.

Ces modifications, parallèlement à nos modes de vie devenant sédentaires, ont contribué à  l’apparition du surpoids et de l’obésité.

Une mutation de l’offre alimentaire

Nous avons assisté à une modification profonde de l’offre alimentaire avec l’importance croissante des grandes surfaces, de la restauration hors domicile et des plats préparés qui ont bouleversé notre manière de faire nos courses, de préparer nos repas et de nous alimenter.

Le manque de temps nous pousse à avoir recours à des produits qui se préparent rapidement voire qui sont assimilables directement.

Malheureusement, les qualités nutritionnelles de ces aliments passent souvent au second plan au profit de leur praticité.

Par ailleurs, notre environnement renforce cette perte de repères : la publicité sur le lieu de vente met en avant le “packaging” plutôt que la composition des produits, la socialisation autour de la nourriture est en recul et le nombre de repas pris en famille diminue.

Perte de poids et régime alimentaire

En quelques décennies, nous avons balayé des millénaires d’habitudes alimentaires.

Une alimentation plus grasse

Les études montrent également que les qualités nutritionnelles de nos repas évoluent : nous avons considérablement augmenté la proportion de lipides et de sucres dans notre alimentation.

Quelles initiatives pour l’avenir ?

Si la situation actuelle est alarmante, elle n’est pourtant pas sans espoir.

Les institutions, pour des raisons évidentes de santé publique, cherchent à alerter et à modifier le comportement alimentaire des individus au travers de campagnes d’information.

Au niveau individuel, on constate également un retour d’une tendance à la consommation durable, avec un attrait de plus en plus marqué pour les produits issus de l’agriculture raisonnée, une cuisine plus saine “ faite à la maison ” car on a envie de “ savoir ce qu’on mange ” et une sévère remise en question de la qualité des produits industriels de consommation de masse.

Pour faire le point sur votre alimentation et son impact sur votre santé et votre poids, prenez rendez-vous avec nos diététiciennes.

Source : Comprendre l’évolution de nos comportements alimentaires pour améliorer ceux de demain http://tinyurl.com/nwvsa7n

Les commentaires sont fermés.