L’obésité est-elle une fatalité ? En d’autres termes, a-t-elle une origine génétique ? Nous avons vu que les facteurs de l’obésité étaient multiples. Nous avions alors souligné que certaines personnes ont un bagage génétique qui les prédispose à l’obésité, ce qui ne signifie pas qu’elles sont ou seront toutes obèses. Mais leur métabolisme propre fait qu’elles ont plus de risque de le devenir surtout s’il y a d’autres facteurs en présence.

Personne en surpoids faisant du vélo

L'exercice physique, par exemple le vélo, permet de lutter contre la prédisposition à l’obésité

Selon une récente analyse d’études publiée dans Plos Medecine, l’activité physique peut réduire jusqu’à 30% l’effet prédisposant du « gène de l’obésité ». Précisons que gène FTO est présent chez 75 % d’Européens et de Nord-Américains. Certaines de ses formes sont associées à un risque accru (+ 20 % à 30 %) d’obésité.

Dans cette analyse de 45 études concernant près de 220 000 adultes et 20 000 enfants et adolescents, les auteurs ont montré que la présence de ce gène augmente le risque d’obésité de 23 %. Toutefois, ce risque est diminué en cas d’activité physique régulière : l’influence du gène est inférieure de 27 % chez les personnes porteuses actives par rapport aux inactives.

« Nos résultats, disent les auteurs de l’étude, mettent en évidence le fait que l’activité physique est un moyen efficace de contrôler son poids corporel, particulièrement chez les individus ayant une prédisposition génétique. […] Mettre l’accent sur les traits génétiques individuels est une distraction pure et renforce la vision populaire d’une obésité à traiter comme un problème et non comme un changement de société ».

Bref, cette étude va dans le même que la politique actuelle de santé publique, et que nos recommandations (certaines applications iPhone pouvant vous accompagner dans cette démarche d’activité physique).

Source : Physical Activity Attenuates the Influence of FTO Variants on Obesity Risk: A Meta-Analysis of 218,166 Adults and 19,268 Children

[Image]

Les commentaires sont fermés.