Jeunes jouant au basket

Pratiquer un sport collectif, comme le basket, permet de limiter le risque d’obésité

Afin de contrer le surpoids et l’obésité chez les enfants et les adolescents, une activité physique est généralement recommandée. Mais quel sport choisir ? Une étude indique qu’il faudrait privilégier les sports collectifs.

De fait, selon les résultats d’une étude publiée dans Pediatrics (2 août 2012), la pratique d’un sport collectif chez les jeunes permettrait de diminuer le risque d’obésité de 26%.

Ainsi, une équipe de chercheurs de l’Université d’Harvard (Etats-Unis) a mené une enquête téléphonique auprès de plus de 1700 collégiens et de leurs parents. Celle-ci concernait le poids, la taille, le régime alimentaire, la pratique d’un sport à l’école et en dehors du collège…

Au final, 29% des sondés étaient en surpoids ou en situation d’obésité. Un chiffre qui ne surprend malheureusement plus quand on parle des Etats-Unis

Et, les résultats ont donc montré un lien inversement proportionnel entre l’évolution de la courbe de poids et la pratique de sports collectifs : la pratique d’au moins deux sports collectifs permettrait de réduire de 26 % le risque d’obésité. Autre point intéressant : le déplacement à vélo, ou à pieds, pour aller au collège a un impact positif sur les poids des adolescents : s’ils choisissaient de se rendre ainsi dans leur établissement scolaire au moins 4 fois par semaine, ils diminueraient de 22 % leur risque d’obésité !

« La pratique d’un sport collectif figure parmi les activités physiques les plus bénéfiques en matière de lutte contre le surpoids ou l’obésité », analyse le Pr Keith M. Drake.

Alors, pour les activités sportives des adolescents, pensons au football, au basketball, au rugby, au handball, au volley-ball ou encore au hockey !

 

[Image CC Flickr/Ville de Clermont-Ferrand]

Les commentaires sont fermés.