Cancer du sein

Une étude scientifique de l’Université de Grenade a prouvé que l’obésité était un facteur qui favorisait l’apparition précoce du cancer du sein.

L’étude, publiée dans la revue Nutrición Hospitalaria, a été réalisée sur un échantillon de 524 patientes atteintes d’un cancer sur la période de janvier 2009 à septembre 2010.

Elle montre clairement que chez les femmes atteintes d’obésité, les cancers du sein étaient diagnostiqués plus tôt. Cette apparition prématurée de la maladie est d’autant plus accentuée que la femme souffre d’obésité morbide. Les antécédents familiaux des patientes ont été pris en compte lors de l’étude.

Ces résultats contredisent ceux d’études antérieures qui affirmaient l’inverse. Le surpoids était supposé limiter l’apparition de ce type de cancer.

D’autre part, Les scientifiques affirment que les menstruations précoces influent également sur l’apparition de la maladie. Les femmes ayant eu leurs premières règles à l’âge de 9 ou 10 ans sont plus susceptibles de contracter ce type de tumeur.

Les commentaires sont fermés.