Différentes étapes de la vie d’une femme la prédisposent à un risque accru de surpoids ou d’obésité.

1. La puberté

La puberté est une étape du développement qui est atteinte lorsque les organes de la reproduction sont fonctionnels, correspondant à la transition de l’enfance à l’adolescence (fertilité). Chez la femme, elle démarre généralement entre 9 et 16 ans et dure environ 3 ans (on estime à environ 50 kg le poids minimum pour que la puberté démarre).

Deux facteurs peuvent alors favoriser un stockage plus important de graisse :

  • La mise en place du cycle menstruel
  • La prise d’une contraception orale (pilule)

D’autres facteurs peuvent également intervenir. Un certain rejet de son environnement (famille par exemple) peut modifier les habitudes de vie des adolescents, ce qui a des conséquences sur leurs comportements alimentaires (régimes ou prise d’aliments trop riches), ces troubles pouvant mener à l’anorexie ou à la boulimie.

2. La grossesse

Lorsque qu’une femme est enceinte, elle est amenée à prendre du poids. Pour cela, elle est suivie par un médecin, en général un gynécologue, qui surveille la prise de poids.

Une femme en surpoids ou obèse peut tomber enceinte (voir notre article « Être enceinte et obèse »). Toutefois, son suivi sera alors plus important tant avant qu’après l’accouchement.

3. La ménopause

La ménopause, ou âge climatérique, correspond à l’arrêt des règles, habituellement vers la fin de la quarantaine ou le début de la cinquantaine de la femme. On distingue plusieurs étapes : la pré-ménopause (période d’irrégularités des cycles menstruels précédant la ménopause et l’année qui suit l’arrêt apparent des règles) et la post-ménopause (ménopause confirmée).

C’est la dernière période à risque de prise de poids. Plusieurs facteurs peuvent alors accentuer cette prise pondérale :

  • L’existence d’antécédents familiaux d’obésité ou de diabète
  • Le fait d’avoir un IMC élevé avant la ménopause
  • Le fait d’avoir pris du poids de manière importante lors de grossesses.

Toutes les femmes ne sont bien sûr pas autant exposées. Toutefois, il leur convient bien de se faire suivre tout au long de leur vie, avec un niveau d’attention plus important lors de la puberté, lors de grossesses, et à la ménopause.


(c) Can Stock Photo

Une réflexion au sujet de « Surpoids et obésité : les périodes à risque chez la femme »

  1. Eh oui, nous les femmes on passe par des étapes très difficiles et critiques dans notre vie, il faut juste avoir l’effort de combattre chaque étape, vaincre l’obésité en se faisant suivre tout au long de notre vie…