Les enfants donnent souvent aux adultes qu’ils sont tout le temps actifs, qu’ils débordent d’énergie. Cela veut-il pour autant dire qu’ils n’ont pas à apprendre à pratiquer une activité physique régulière ?

Un enfant devrait cumuler, sur une journée, une heure d’activité physique d’intensité modérée à forte. Au moins. Or, le niveau d’exercice physique est en constante régression à l’échelle de la planète. Globalement, un jeune sur trois ne pratique pas suffisamment d’activité physique. Ce qui est préjudiciable pour leur santé actuelle et future.

Les enfants et adolescents sont plus sédentaires

Par exemple, en faisant moins de trajets domicile-établissement scolaire (école, collège) à pied ou à vélo, en passant trop de temps devant un écran (télévision, ordinateur, console de jeux…), les jeunes sont victimes de la sédentarisation croissante de la société. Sans compter que les activités physiques à l’école ont tendance à être en recul…

Bref, vous aurez compris qu’il faut répondre « faux » à la question « les enfants bougent-ils naturellement suffisamment qu’ils n’ont pas besoin de faire des activités physiques ? ».

Il faut inciter les jeunes à pratiquer suffisamment d’exercice physique

En effet :

  • Inciter les jeunes à faire de l’exercice physique permet aux enfants et aux adolescents de prendre de bonnes habitudes, qu’ils pourront garder lorsqu’ils seront adultes. Ainsi, c’est la santé future qui est aussi en jeu !
  • En outre, l’activité physique leur sera immédiatement bénéfique pour toutes les raisons (nous reviendrons, dans un prochain article, plus en détail sur ces bénéfices) : développements musculaire, osseux, cardiovasculaire ; contrôle du poids ; équilibre psychologique.

Quelles activités pratiquer ?

 


(c) Can Stock Photo

Les commentaires sont fermés.