Antibiotique

Donner des antibiotiques à un enfant de moins de 5 ans accroît son exposition au risque d’obésité.

Alors que l’on parle de plus en plus d’obésité infantile, une étude de l’Université de New-York tend à montrer que donner des antibiotiques à des enfants en bas âge augmenterait le risque de devenir obèses.

L’étude, publiée dans la revue « International Journal of Obesity », a été réalisée sur 11.532 bébés nés aux Royaume-Unis. Elle a mis en évidence que les bébés qui avaient pris des antibiotiques avant leur 5ème mois avaient une légère hausse de poids entre 10 et 20 mois, qui s’accentue avec le temps.

Après 38 mois (3 ans), les bébés qui ont reçu des antibiotiques avaient 22% de risques en plus d’être en surpoids, voire obèses. Cependant, aucune augmentation du risque n’a été remarquée pour les bébés ayant reçu des antibiotiques après ces 5 mois.

La raison se trouverait peut-être dans les bactéries de notre intestin. D’après Leonardo Trasande, qui dirigeait l’étude, « les microbes présents dans nos intestins pourraient jouer un rôle important dans la manière dont nous absorbons les calories. L’exposition aux antibiotiques, surtout au plus jeune âge, pourrait tuer certaines de ces bactéries qui influent sur la façon dont nous assimilons la nourriture dans notre corps et qui, autrement, nous permettraient de rester minces. »

Selon lui, même si nous savons que l’obésité est principalement liée à un manque d’exercice et une alimentation trop riche, nous nous rendons compte de plus en plus que les facteurs d’obésité peuvent être plus multiples.

« Depuis bien longtemps déjà, les éleveurs savent que les antibiotiques sont utiles pour produire des vaches plus grosses pour les revendre », fait remarquer Jan Blustein, aussi chercheur à l’Université de New York. Il reste encore des travaux à réaliser avant que les résultats de l’étude soient confirmés, mais il faut tout de même faire attention à ce que l’on donne à nos enfants. Les antibiotiques doivent être utilisés qu’en cas de nécessité.

 

 

Image : CC Flickr/michaelll

Les commentaires sont fermés.