Une étude de l’association OBOBS montre que les campagnes gouvernementales contre l’obésité ont un faible impact sur les français. Il serait difficile d’arriver à manger 5 fruits et légumes par jours.

Affiche du Programme national nutrition santé - 2011-2015

Nous avons tous vu ces campagnes du PNNS, Programme National de Nutrition Santé. Dans des spots télévisuels où, sur des affiches, on nous recommande de manger 5 fruits et légumes par jours ou de faire de l’exercice. Ces campagnes placent la France dans la position d’exemple pour ses voisins européens. Mais quel est l’impact réel de ces campagnes sur la population française ?

L’OBOBS, Observatoire de Obésité, a réalisé une étude sur l’efficacité de ces campagnes. Elle a été publiée le 15 décembre 2011. L’étude a été réalisée sur une observation des prises de paroles sur internet. Réseaux sociaux, billets de blogs, commentaires, forums ont été analysés. Au total plus de 20.000 verbatim ont été pris en compte du 1er juillet au 2 novembre 2011.

Seul 27 % des français respectent la règle des 5 fruits et légumes par jour. La prévention de la consommation de produits sucrés n’est considérée comme importante que dans un tiers des conversations. 48 % de ces conversations considèrent la consommation libre de sucre comme dangereuse pour les enfants.

En réaction à ces résultats, l’association OBOBS, fondée en 2009 par le nutritionniste Pierre Azam, recommande la prévention par les industriels. L’idée est d’activer et de fédérer les firmes de l’agroalimentaire pour leur faire communiquer sur leurs actions contre l’obésité. Peut être que ce type d’information sera prit plus au sérieux que les campagnes gouvernementales.

Vous mangez combien de fruits par jour ?

Les commentaires sont fermés.