Devant les chiffres alarmants de l’obésité en Europe, les ministres européens de la Santé visent à une large mobilisation « pour lutter contre l’obésité et la mauvaise alimentation ».

Des chiffres alarmants !!!

Et les chiffres sont inquiétants. En Europe, un tiers des enfants et la moitié des adultes sont en surpoids ou obèses. 6 enfants sur 10 étant en surpoids avant la puberté le restent à l’âge adulte.

En France, près de 15% des adultes et 3,5% des enfants souffrent d’obésité. (Pour rappel, obésité = IMC > 30).

Quant au surpoids, il touche 32% des adultes et 14,5% des enfants !

Des risques non négligeables

Et, on le sait, la liste des risques associés au surpoids est longue : diabète, maladies cardio vasculaires, problèmes métaboliques et respiratoires (par ex : apnée du sommeil), augmentation du risque de développer un cancer, répercussions sociales et psychologiques, etc..

Lors de la conférence européenne de l’OMS sur « la nutrition et les maladies non transmissibles dans le contexte de Santé 2020″, qui a eu lieu les 4 et 5 juillet derniers, la directrice générale de l’OMS Europe, Zsuzsanna Jakab, a demandé à l’industrie agro alimentaire « de s’abstenir de faire de la publicité auprès des enfants pour les aliments riches en graisses saturées et trans, en sucres et en sel ».

Source : Destination Santé

Image : CC Flickr/TheSeafarer

Les commentaires sont fermés.