Drapeau de l'AustraliePlacer les enfants ayant un surpoids trop important ? : voilà une question qui se pose régulièrement. Le dernier « évènement » en date se déroule en Australie.

Deux enfants australiens, montrant un problème de poids réellement préoccupant, ont été retirés à leurs parents pour être placés dans des instituts spécialisés. Ceux-ci seront plus à même de prendre en charge le problème de santé des deux enfants : un préadolescent de 110kg, et une jeune fille dont le tour de taille (169cm) dépasse sa propre taille.

La décision des autorités est d’une importance majeure et ce genre de cas risque d’augmenter, au fur et à mesure que le poids de la population mondiale augmente.

Pourquoi ces enfants ont-ils été isolés de leurs parents ?

Négligence de leur part ou pour le bien de ces jeunes ? Cette question soulève beaucoup de colère auprès de certains australiens et des professionnels, dont quelques uns avouent désapprouver cette décision.

Pourtant, à en croire ce que dit le professeur en médecine John Dixon : « Je ne voudrais pas que les parents d’enfants obèses croient que c’est leur négligence qui produit le problème du surpoids. C’est un problème global, qui concerne l’ensemble de l’Australie, le monde même. Et nous n’avons pas jusqu’à ce jour trouvé les bonnes réponses. »

Quand bien même, une certaine frustration doit s’installer chez les parents, et un sentiment d’échec. Mais il est vrai que l’obésité d’un enfant ne doit pas être prise à la légère, et doit être rapidement traitée si l’on ne veut pas que l’enfant subisse de séquelles à l’âge adulte.

De plus, tout le monde n’a pas la possibilité de s’équiper correctement pour ce genre de cas (la malbouffe coutant moins chère que la nourriture saine dans certaines parties du globe), ainsi que d’avoir un suivi d’un nutritionniste ou d’un médecin.

Alors est-ce une avancée dans la prise en charge de l’obésité ou une décision trop brutale ?

Les commentaires sont fermés.