Très peu de données sont disponibles pour la sleeve gastrectomie. Ceci est dû au fait que le maximum de perte de poids est atteint deux ans après une chirurgie d’obésité quelle que soit la technique utilisée. La véritable valeur d’une chirurgie de l’obésité sur la perte de poids s’apprécie généralement cinq ans après l’opération ou davantage. Or, du fait de son introduction récente en utilisation seule, la sleeve gastrectomie ne présente que des résultats à deux ans.

Une étude récente publiée au printemps concerne 216 patients opérés entre 2002 et 2005 avec un recul moyen de deux ans. On note une perte d’excès de poids de 58,5 % à 1 an et 83% à 2  ans. Les auteurs mettent sur le même plan les résultats de la sleeve gastrectomie avec le bypass gastrique ou la dérivation bilio-pancréatique. Par comparaison la perte d’excès de poids moyen après un anneau gastrique est de 50 %. Dans la plupart des cas, la gastroplastie verticale calibrée, opération de Mason, atteint 65 % de perte de l’excès de poids, le bypass gastrique 75 %, la dérivation bilio-pancréatique de 85 à 90 %.

Les chiffres donnés doivent être pris avec précaution même s’il apparaît assez clairement que la sleeve gastrectomie procure des résultats supérieurs à l’anneau en terme de perte de poids avec un risque équivalent.