Sabine a bénéficié d’une sleeve gastrectomie à l’IPCO. Elle a perdu 43 kg grâce à l’intervention et aux changements qu’elle a mis en place dans son mode de vie. Elle a accepté de nous parler de son expérience.

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous tourner vers la chirurgie ?

J’étais toujours la personne la plus forte dans mon entourage ! Autour de moi les gens faisaient toujours des choses qui me semblaient excitantes, et moi tous les soirs je rentrais chez moi et je m’endormais sur le canapé, avec mon ordinateur et des chips ou des barres chocolatées, c’est à peu près tout ce que je faisais… C’était lié aussi à ma propre relation avec la nourriture… Parce que quand je mangeais, je ne me rendais pas compte à quel point c’était aussi lié à mes émotions. À un moment, j’en ai eu assez de ma vie telle qu’elle était et je me suis dit là ça suffit, j’ai besoin d’aide. C’est là que je me suis tournée vers l’IPCO.

À lire aussi : 5 jours après la sleeve gastrectomie : témoignage

Vous en saviez beaucoup sur la chirurgie bariatrique à l’époque ?

J’avais entendu parler de la chirurgie mais je ne savais pas trop comment ça fonctionnait, quelles étaient les différentes interventions, etc.. J’ai commencé à me renseigner sur internet, j’ai visité le site de l’IPCO et pas mal de blogs, et après je suis venu à une réunion d’information un jeudi. Et là c’était génial, il y a tous ces conseils, ces soutiens…  Et puis ensuite avec les médecins et toute l’équipe, je me suis vraiment sentie aidée et soutenue tout le long du chemin.L’intervention en soi s’est bien passée, après la chirurgie il n’y avait pas de douleurs majeures…

Sur la partie activité physique et alimentation, j’ai été accompagnée en amont, et puis ensuite c’est vraiment en repartant complètement à zéro sur les habitudes alimentaires et l’activité physique que j’ai pu perdre tout ce poids.

À quoi ressemble votre vie maintenant ?

Ma vie maintenant ? J’ai une quantité d’énergie insensée, je ne me suis jamais sentie comme ça avant, je ne me pose jamais, je suis constamment en mouvement. J’ai envie d’aller voir les gens et de leur dire “vous n’êtes pas obligé de vivre comme ça, il existe des outils qui peuvent vous aider à perdre du poids, et vous avez un nouveau départ”.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Les commentaires sont fermés.