Le taux de mortalité toutes causes confondues des personnes ayant bénéficié de la chirurgie bariatrique serait réduit de près de moitié par rapport aux personnes obèses ayant reçu un traitement classique. C’est ce que suggère une étude israélienne réalisée sur un échantillon significatif de personnes.

Une mortalité toutes causes confondues divisée par deux

Les personnes en situation d’obésité d’âge moyen, hommes et femmes, qui ont bénéficié d’une intervention en chirurgie bariatrique ont un taux de mortalité divisé par deux par rapport aux personnes obèses ayant suivi un traitement “classique” pendant environ dix ans, révèlent les auteurs de l’étude publiée dans la revue Journal of the American Medical Association (JAMA).

L’étude incluait 8385 individus adultes obèses ayant bénéficié de la chirurgie bariatrique entre janvier 2005 et décembre 2014, et les ont comparé avec 25155 patients obèses non-bariatriques, à âge, sexe, IMC et diabètes correspondant.

L’IMC moyen des patients des deux groupes était autour de 40.5.

À l’issue de l’étude, le groupe des personnes opérées comptait 105 personnes décédées (1,3%) contre 583 personnes décédées (2,3%) dans le groupe non-chirurgical.

C’est donc un taux de mortalité quasiment divisé par deux.

À lire aussi : L’activité physique insuffisante après la chirurgie bariatrique, selon une étude

Complications faibles et hausse de l’espérance de vie avec la chirurgie bariatrique

Chez les personnes atteintes d’obésité morbide, la chirurgie bariatrique représente une option de traitement qui reste parfois associée à des représentations négatives, en dépit des avancées médicales qui ont font un traitement sûr. Aujourd’hui les taux de complication de ces interventions sont très faibles. Cette étude montre que sur plusieurs années, et en tenant compte de toutes les causes possibles de mortalité chez les patients obèses, avoir recours à la chirurgie est associé à une plus faible mortalité que de suivre un traitement contre l’obésité classique.

Comment savoir si la chirurgie bariatrique est une bonne solution pour vous ?

Vous songez à la chirurgie bariatrique mais vous n’êtes pas sûr que ce soit pour vous ? Vous avez des doutes et des questions à poser ? Contactez-nous.

L’IPCO organise également des réunions d’information le deuxième jeudi de chaque mois de 18h à 19h30, où d’anciens patients témoignent de leur parcours de perte de poids.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur notre page contact.

Source : JAMA. 2018;319(3):279-290. doi:10.1001/jama.2017.20513

Les commentaires sont fermés.