Avant

Ventre d'une femme enceinte

Selon plusieurs études, l’obésité infantile pourrait se jouer avant la conception du bébé et ce, en partie à cause de ce que mange le futur papa ! Le diabète, l’hypertension, ou les maladies cardio-vasculaires sont d’autres pathologies pouvant résulter du mode de vie du père de l’enfant. Et certaines pathologies peuvent ne s’exprimer qu’à l’âge adulte ! Ainsi, il est recommandé aux hommes désireux d’avoir un bébé de surveiller leur alimentation au minimum 3 mois avant la procréation, ce qui correspond au temps nécessaire pour fabriquer de nouveaux spermatozoïdes. N’oublions pas l’impact de l’alimentation des parents sur le bébé.

Pour les femmes, il est recommandé de consulter son médecin traitant afin de faire le point sur la possibilité de perdre du poids et les bénéfices que cela entraîne pour sa fécondité, sa santé et celle de l’enfant à naître.

Pendant


Il est conseillé aux femmes enceintes en excès de poids de pratiquer une activité physique (cela permet en autres de diminuer le risque de diabète gestationnel). Pour celles qui n’avaient pas d’activité physique de loisirs régulière, elles peuvent commencer par des sessions de 15 minutes d’activité continue au maximum, 3 fois par semaine, puis augmenter peu à peu jusqu’à atteindre des sessions quotidiennes de 30 minutes. Pour celles qui avaient déjà une activité physique de loisirs régulière avant la grossesse, il leur est recommandé de continuer leur activité, tant que celle-ci est compatible avec une grossesse.

Sur le plan de l’alimentation, une femme enceinte n’a pas à manger pour deux : ses besoins caloriques changent peu au cours des 6 premiers mois de grossesse et n’augmentent que faiblement durant les 3 derniers mois. On estime que la prise de poids pendant la grossesse ne doit pas excéder 7 kilos pour les femmes ayant un IMC supérieur à 30. En conséquence, toute prise de poids plus importante ou rapide doit amener à rencontrer un spécialiste.

Après

Comme à toutes les mères, il est recommandé aux femmes en excès de poids d’allaiter leur enfant. Une alimentation saine et une activité régulière doivent permettre aux mères de perdre progressivement le poids pris pendant la grossesse, sans affecter la qualité et la quantité du lait maternel.

[Image]

Les commentaires sont fermés.