StressLes résultats d’une récente étude de l’American Academy of Pediatrics révèlent l’influence du stress parental sur l’obésité des enfants.

On peut établir un lien entre le développement de l’obésité chez les enfants et le stress parental. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer :

  • Les parents très occupés en dehors de leur vie de famille n’ont pas toujours le temps de faire des repas équilibrés. Dans ce cas, ils privilégient souvent des aliments trop gras ou trop salés (restauration rapide, plats préparés, etc.).
  • Les stress des parents se transmet aux enfants et peut conduire à de mauvaises habitudes alimentaires, et/ou à une perception négative des temps de repas.
  • En étant préoccupés ou stressés, les parents ont tendance à moins veiller sur l’alimentation de leurs enfants, qui laissent facilement cours à leurs envies (grignotages, etc.).
  • Le stress parental ne favorise pas l’activité physique régulière des enfants, par manque de temps ou de moyens par exemple.

Nous vous avons parlé des bénéfices des repas en famille pour lutter contre l’obésité infantile, mais le repas ne doit pas devenir un lieu de tension et une source de stress, ce qui produirait l’effet inverse.

Comment limiter l’impact du stress parental ?

Pour éviter l’influence du stress des parents sur l’obésité des enfants, il faut redonner toute sa valeur au temps de repas : c’est non seulement « l’heure de manger », mais aussi l’heure de se retrouver en famille, de partager, et d’apprendre à bien manger. Les bons réflexes alimentaires s’acquièrent dès la plus tendre enfance.

Une bonne organisation du quotidien peut limiter le stress parental, en responsabilisant les enfants et en instaurant un déroulement précis des soirées.

La perception du stress joue parfois plus que le stress lui-même : les parents peuvent travailler à la gestion de cette perception. L’enjeu est d’éviter une répercussion de leur stress sur toute la famille, mais aussi de diminuer les facteurs de stress pour une vie plus agréable et équilibrée !

 

 

Image : CC Flickr/bottled_void

Une réflexion au sujet de « Obésité et parents stressés »

  1. Visiblement le stress est mauvais mais il peut-être un atout moi perso je suis une maman hyper angoissée, à petite dose le stress me stimule et me rend plus réactive.